IMAGES. Les impressionnantes performances de highliners européens réunis à Lans-en-Vercors (Isère)

Lans-en-Vercors (Isère) accueille jusqu'à ce dimanche le plus grand rassemblement européen de highline. Des photos à couper le souffle.

Mieux vaut ne pas avoir le vertige. Depuis jeudi, les meilleurs "highliners" européens sont réunis à Lans-en-Vercors (Isère) pour le Marmotte Highline Project. Depuis 7 ans, ce festival mythique rassemble des funambules passionnés dans un cadre d'exception, entre le plateau des 4 Montagnes et les falaises des Ramées. A flanc de montagnes, les participants marchent au-dessus de 300 mètres de vide.
 


A Lans-en-Vercors, l'accent est mis sur l'échange et la sécurité. Aucune compétition. Débutants ou confirmés : il y a en pour tous les goûts avec deux spots et 18 sangles de 15 m à 400 m de longueur. Tous les participants sont bien sûr attachés et une équipe de bénévoles veille au bon déroulé des traversées. 
 
 

Cette pratique, née dans les années 1980 qui consiste à marcher pieds nus sur une sangle plate ('slack'), fait appel au sens de l'équilibre et l'agilité. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le plus dur n'est pas de marcher mais de se relever après une chute.
 

De plus en plus populaire, la highline peut s'exercer en ville et dans les parcs. Mais elle a conquis ses lettres de noblesse en se diversifiant : "Ce n'est plus comme avant où il fallait simplement marcher sur la ligne. Maintenant, il y a des disciplines freestyle", explique Pablo Signoret, highliner des Hautes-Alpes.

Reportage : Florine Ebbhah et Dominique Bourget