Isère. Il ne mange pas de viande, un enfant exclu de la cantine par le maire de Pont-de-Chéruy

Photo d'illustration / © Philippe ARNASAN - Maxppp.
Photo d'illustration / © Philippe ARNASAN - Maxppp.

L'affaire a fait le tour du web en quelques heures. Le maire de Pont-de-Chéruy, Alain Tuduri, a décidé d'exclure un enfant de la cantine. Motif : Il ne mange pas de viande or le règlement prévoit que chaque enfant doit goûter à tout. 

Par AH


A Pont-de-Chéruy, en Isère, les parents du petit Kamil sont consternés. Ils viennent de recevoir une lettre signée du maire qui leur explique que leur enfant ne pourra plus manger à la cantine à partir de janvier 2020.

Motif : l'enfant ne mange pas de viande ce qui est contraire au réglement du restaurant scolaire.
 
© Anne Hédiard
© Anne Hédiard


La maman de Kamil a posté la lettre sur les réseaux sociaux ce mercredi 4 décembre. Le message a fait le tour du web en quelques heures et déclenché un élan de solidarité.

Mohamed Djerbi, avocat et président de la Licra (Ligue Internationale Contre le Racisme et l'Antisémitisme) à Grenoble a été saisi de l'affaire. Il qualifie ce renvoi d'"ahurissant", "aux motivations fallacieuses".

Car l'enfant ne s'est jamais plaint. Il ne mange pas de viande mais ne réclame rien d'autre. "On le sanctionne parce qu'il ne cède pas à la contrainte de manger de la viande" explique l'avocat.

Il a l'intention de mettre en demeure Alain Tuduri, le maire de Pont-de-Chéruy, pour l'obliger à revenir sur sa position. Il réclame également des excuses publiques.

Si le maire campe sur ses positions, Mohamed Djerbi nous informe qu'il saisira le tribunal administratif pour faire annuler la décision. Il envisagera également une plainte au pénal.
© Anne Hédiard
© Anne Hédiard


De son côté le maire Alain Tuduri  explique que pour l'instant, il y a un  règlement et qu'il est dans l'obligation le respecter .

Par ailleurs, les menus de la cantine sont connus trois semaines à l'avance  avec des repas sans viande deux fois par semaine ; les parents ont donc toute latitude pour retirer leurs enfants s'ils le souhaitent.

Autre précision  apportée par le maire  : quand il y a du porc, un menu de substitution est systématiquement proposé.

Alain Tuduri explique également suivre les consignes du médecin de la PMI, protection maternelle infantile, à savoir que les enfants doivent manger de tout pour avoir un régime équilibré .

Une affaire qui soulève bien des débats qui seront très vite traités en conseil municipal et des réactions très hostiles à l'égard  d'employés municipaux pris à partie et insultés depuis 24 heures .

Alain Tuduri ( SE ) termine son cinquième mandat à Pont-de-Chéruy, il est depuis 31 ans à la tête de la mairie. Il a annoncé qu'il ne se représentait pas pour les prochaines municipales en 2020.



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus