• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Isère : un ingénieux système pour photographier les loups sauvages

Un cliché de loup pris à la volée sous les flocons de neige / © Sébastien de Danieli
Un cliché de loup pris à la volée sous les flocons de neige / © Sébastien de Danieli

Sébastien de Danieli est un photographe animalier passionné par les loups. Pour capturer les images de la bête et éviter de passer des heures tapi dans les feuillages, il a installé un appareil photo réflexe dans un boîtier camouflé qui se déclenche au passage de l'animal.

Par YL

Photographe animalier est un métier de patience. De longues heures de marche en forêt, le temps de trouver la cache idéale et l’attente interminable avant de voir éventuellement surgir un animal sauvage. Bien souvent même, le photographe revient bredouille. Sébastien de Danieli, un photographe isérois, a trouvé la parade.

Le photographe arpente le massif de Belledonne à la recherche de loups sauvages. Une passion pour un animal insaisissable, qui tient presque du mythe. Comme le loup, le photographe a appris à se fondre dans le paysage. Sébastien a installé un système de boîtier camouflé et protégé, avec des flashs réglés au millimètre et une cellule qui déclenche l’appareil dès que l’animal montre son museau.

Il a appris à connaître ses animaux sans forcément les voir, en suivant leurs traces.

Une longue traque parfois récompensée par des instants de grâce, capturés sur pellicule.

Profession : photographe de loups
Intervenant : Sébastien de Danieli Equipe ; G. Ragris et F. Ceroni - France 3 Alpes


Le photographe arpente ses forêts depuis presque huit ans et il n’a vu le loup que deux fois. Sur ses photos, il a appris à reconnaître et à identifier les individus et même à anticiper leurs venues. Mais s’il n’a vu la bête qu’en de rares occasions, le photographe imagine que lui a souvent été observé par des loups cachés.

Sébastien de Danieli prévoit d’ailleurs de sortir un livre avec tous ses clichés.



A lire aussi

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : Près de 4000 visiteurs se sont rendus à la fête de la myrtille

Les + Lus