Isère : toujours aucun train TER entre Valence et Saint-Marcellin au moins jusqu'au 23 décembre

Publié le
Écrit par I.G

Après une chute de pierres sur les voies le lundi 5 décembre, plus aucun train ne circule entre Saint-Marcellin (Isère) et Valence (Drôme). Les travaux seront plus longs que prévus indique la SNCF, au moins de deux semaines

La date de reprise du trafic d'abord envisagée le 12 décembre entre Valence et Saint-Marcellin est désormais estimée au mieux pour le 23 décembre au matin. Les travaux de consolidation de la paroi rocheuse aux abords des voies à Saint-Hilaire-Saint-Nazaire se poursuivent, a indiqué jeudi 8 décembre la SNCF.

Les travaux sont plus techniques et délicats que prévu.

Sur son compte twitter, la SNCF précise que "l'estimation de la reprise du trafic serait affinée, en fonction de l'avancée des travaux" et répond en direct aux questions des voyageurs.

Sur les photos, on peut mesurer l'ampleur de la chute de pierres  qui s'est abattue sur les voies le lundi 5 décembre., mais surtout des dégâts en amont

"L’examen de la paroi rocheuse a indiqué la nécessité de travaux importants et techniques et il est possible que ce délai soit prolongé",  avait prévenu la SNCF, précisant que des cars de substitution étaient "ponctuellement" mis en place, "mais qu’il était difficile d’en affréter faute de chauffeurs disponibles".

Les usagers devront donc prendre au moins deux semaines encore leur mal en patience. S'ils expriment leur ras-le-bol sur les réseaux sociaux, certains ont dit leur satisfaction d'une "communication plus précise et plus transparente"

Le filet de sécurité a été arraché au niveau de la chute de pierres, au niveau de Saint-Hilaire-Saint-Nazaire, mais la menace vient surtout des blocs de rochers plus haut. "Il faut installer une barrière de sécurisation et au préalable évacuer ces matériaux" indique Lionel Parra, responsable travaux pour SNCF Réseau.

"On va avoir une équipe qui va travailler sur corde, qui va stocker les matériaux avant une évacuation par hélicoptère" a-t-il précisé à France Bleu Isère.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité