Isère : la circulation des trains TER entre Valence et Saint-Marcellin interrompue jusqu’au lundi 12 décembre minimum

Publié le

Après une chute de pierres sur les voies ce lundi 5 décembre, plus aucun train ne circule entre Saint-Marcellin (Isère) et Valence (Drôme). Le trafic est interrompu au moins jusqu’au 12 décembre, le temps que des travaux soient effectués sur la paroi rocheuse.

Comme un goût de déjà vu sur la ligne Valence/Grenoble. Après trois jours de perturbations dues à des chutes de pierres fin novembre, la circulation des trains est à nouveau interrompue sur le tronçon Valence/Saint-Marcellin.

Ce lundi 5 décembre, de nouvelles chutes de pierres ont entraîné le détachement du filet de sécurité entre Saint-Hilaire et Romans.

Sur les réseaux sociaux, certains usagers excédés n’ont pas hésité à montrer leurs mécontentements.

Mais ils devront prendre leur mal en patience. Car suite à ces nouvelles chutes de rochers, la SNCF a annoncé que le trafic entre Valence et Saint-Marcellin resterait interrompu "jusqu’au 12 décembre minimum", soit une semaine sans TER.

"L’examen de la paroi rocheuse indique la nécessité de travaux importants et il est possible que ce délai soit prolongé", prévient la SNCF, précisant que des cars de substitution étaient "ponctuellement" mis en place, "mais qu’il était difficile d’en affréter faute de chauffeurs disponibles".

Les trains circulent toujours entre Saint-Marcellin et Grenoble, mais à une fréquence réduite, car tous ceux qui partaient de Valence sont supprimés.

Ce mercredi 7 décembre, les usagers devront aussi composer avec un mouvement de grève nationale. "Le trafic sera très perturbé sur les lignes TER en Auvergne-Rhône-Alpes", annonce d’avance le service communication. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité