"La météo n’était pas favorable, les skieurs nous ont boudés" : les stations de ski du Vercors dressent un bilan mitigé

Les stations de moyenne montagne sont à l'heure du bilan, après une saison de ski perturbée par une météo capricieuse. À Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors, le domaine a dû être fermé quelques jours plus tôt. La faute a "un fort vent violent et à de la pluie". Les résultats de cette saison d'hiver sont contrastés.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

À cause d’une météo trop douce, la station de Villard-de-Lans/Corrençon-en-Vercors, en Isère, comme de nombreuses autres situées en moyenne montagne dans les Alpes du Nord, a dû fermer plus tôt. La fermeture initialement prévue le 1er avril s'est faite quatre jours avant à cause "du fort vent violent et de la pluie", explique Fabrice Mielzarek, directeur de l'office de tourisme de Villard-de-Lans.

"Je crois que c’est surtout la météo qui nous a joué des tours, car sur les taux de remplissage, aujourd’hui, on affiche -2,4 % sur la saison", par rapport à l'an passé. Mais il souligne tout de même des disparités, malgré des vacances scolaires réussies. "On a fait +15 % entre Noël et Nouvel an, +3,4 % sur le mois de janvier. On est à -6 % sur le mois de février. Et on était à égal taux d’occupation sur le mois de mars."

Moins de skieurs, mais des consommateurs présents

La station iséroise a essentiellement une forte fréquentation les week-ends, avec des visiteurs locaux qui viennent profiter. Mais "depuis le début du mois de février, la météo n’étant pas favorable, les skieurs nous ont boudés. On n’a pas travaillé quasiment tous les week-ends", constate le directeur de l'office de tourisme. 

Avant Villard-de-Lans/Corrençon-en-Vercors, de nombreuses stations des Alpes ont clôturé leur saison mi-mars. Comme la station d'Aillons-Margériaz en Savoie, Lans-en-Vercors en Isère, ou encore de La Chapelle d'Abondance en Haute-Savoie. Avec pour point commun, un manque de neige prononcé en dessous de 1 800 mètres d'altitude. 

Si les skieurs n'étaient pas nombreux sur les pistes, les touristes l'étaient un peu plus dans les commerces, comme en témoigne Franck Gautier, fromager à Villard-de-Lans. Pour lui, la saison "s’est très bien passée, merveilleusement bien. Ça a commencé aux vacances de Noël, vers le 20 décembre. Et ça ne s’est jamais arrêté. On a eu du monde en janvier, les week-ends. [Il y a] une attractivité naturelle qui se fait sur Villard-de-Lans." Le fromager rapporte qu'il travaille peu avec les locaux, mais surtout avec les touristes de passage et les résidences secondaires.

Un constat nuancé par Sébastien Henon, un restaurateur de la station iséroise. "En termes de chiffres, on est en baisse au niveau du pouvoir d’achat. En termes de fréquentation, je pense qu’on est pareil que l’année dernière. Mais c’est vrai, tout ce qui est digestif, apéritif et desserts, on est en baisse."

D'autres stations ouvertes jusqu'en mai

La station de Villard-de-Lans est désormais passée en période hors saison, en attendant l'ouverture de l'été, au mois de juillet prochain. Vous pouvez retrouver, dans le tableau ci-dessous, les dates de fermeture des stations de ski dans les Alpes du Nord :

En attendant, les amateurs de glisse peuvent encore profiter de nombreuses stations de haute altitude. Val Thorens, Tignes et Val d'Isère seront les dernières à fermer leurs remontées, début mai.