Montagne. A la découverte du massif de Belledonne, la porte des grandes alpes, dans Chroniques d'en Haut

replay
Publié le
Écrit par Laurent Guillaume

La chaîne de Belledonne se dresse comme un mur infranchissable entre les agglomérations de Chambéry et de Grenoble. Flirtant avec les 3 000 mètres, longue de près de 80 kilomètres, elle est le premier haut massif des Alpes en venant de Lyon.

Belledonne est impressionnante par sa verticalité. C’est aussi l’une des destinations préférées des citadins en mal d’air pur. Montagne exigeante et très sauvage dans sa partie haute, omniprésente dans le paysage du Grésivaudan, ce massif ne se limite pas à un simple décor admirablement bien placé au-dessus des villes… Laurent Guillaume a rencontré ceux qui vivent sur ses flancs.

C’est le cas de Laura, éleveuse de chèvres à Theys. Après s’être longtemps battue contre une maladie très handicapante, cette jeune femme de 25 ans, à la volonté de fer est et au caractère bien trempé, est aujourd’hui à la tête d’une petite exploitation. Ses produits, primés, se retrouvent sur la table des grands chefs de la région.

Lionel Chardonnet, restaurateur de meubles anciens, a participé à la sauvegarde du patrimoine religieux de la chapelle des Angonnes au pied du massif. Cet amoureux du travail bien fait a de l’or dans les mains. Il redonne vie aux mobiliers historiques, parfois de grande valeur, qu’on lui confie. Dès l’âge de 15 ans, il partait bivouaquer seul dans Belledonne pendant 15 jours… Et depuis, la passion pour la randonnée dans ce massif ne l’a jamais quitté.

Dans le Haut-Bréda, la joyeuse équipe de la webradio de Fond de France recueille les témoignages des habitants pour partager leurs histoires du quotidien. Simple et décontracté, ce petit média cherche à raviver la mémoire locale tout en continuant à écrire les histoires d’aujourd’hui. L’association a créé un sentier sonore permettant de découvrir le site extraordinaire de « Fond de France » avec des sons, des mots et des musiques, le tout entièrement fabriqué par les gens qui vivent dans la vallée du haut-Bréda.

Enfin, Yannick, gardien du refuge d’Aiguebelle sur le sentier de la traversée du massif, accompagnera Laurent jusqu’aux lacs des Vénétiers, une des plus belles balades du massif. Ancien du pays, il a racheté le refuge d’Aiguebelle et les alpages environnants. Il connait son vallon par cœur, et sa tarte aux myrtilles, dont la recette vient de sa grand-mère, est tout simplement la meilleure du monde, dit-on !



>> "Belledonne, au delà du décor" un documentaire de 26 minutes, réalisé par Frédéric Fiol, diffusé le dimanche 4 décembre à 12H50 dans " Chroniques d'en Haut" sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, puis disponible en REPLAY dans cet article et sur france.tv 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité