Coronavirus : une randonneuse d'une vingtaine d'années brave le confinement et trouve la mort en Isère

Le Néron, près de Grenoble en Isère / © Google Earth / images Landsat / Maxar
Le Néron, près de Grenoble en Isère / © Google Earth / images Landsat / Maxar

En Isère, une jeune femme d'environ 25 ans a fait une chute mortelle alors qu'elle faisait le tour du Néron, un sommet du massif de la Chartreuse, avec une amie. Les deux jeunes gens se seraient égarés dans un couloir abrupte.

Par Daniel Despin

L'hélicoptère du secours en montagne du Versoud en Isère s'est rendu sur les lieux vers 15 h 00 pour constater la mort d'une jeune femme de 25 ans décédée des suites d'une chute dans un couloir sur les flancs du Néron, un sommet du massif de la Chartreuse culminant à 1300 mètres d'altitude, en Isère.

Deux amies, deux jeunes grenobloises d'une vingtaine d'années, faisaient ensemble le tour du Néron en randonnée pédestre. Elles se sont égarées sur le chemin du retour. L'une des deux jeunes femmes a fait une chute de plusieurs dizaines de mètres dans un couloir abrupte et pierreux.

Les deux secouristes du PGHM du Versoud et un médecin du SAMU n'ont pu que constater le drame. Une enquête est en cours pour déterminer les causes de cet accident.

Appel au civisme

Depuis trois jours, et la publication du décret officiel, les secouristes ont averti les randonneurs qu'il est interdit de se rendre en montagne en raison du confinement exigé par la lutte contre le coronavirus. Jusqu'à présent, ils se sont contentés de sensibiliser les contrevenants par un petit papier posé sur les pare-brise des voitures stationnées dans les parkings d'accès aux sites de randonnées, les invitant à respecter les consignes.

Ce jeudi 19 mars, ils ont verbalisé une dizaine de personnes, parties en randonnée malgré l'interdiction, rappelant que chaque intervention en montagne mobilise deux secouristes et un médecin au minimum et au détriment de la lutte contre le covid 19.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus