Vacances au ski : seuls 13% des français vont à la montagne en hiver, une activité qui ne "s’est pas démocratisée"

Selon un sondage de l’institut Ipsos réalisé début février 2022, 53% des Français ne se rendraient jamais à la montagne en hiver. Et seuls 13% des interrogés déclarent y aller chaque année. De quoi renforcer l’image peu accessible des vacances au ski.

D’abord l’apanage des privilégiés, la pratique du ski s’est peu à peu démocratisée au fil des décennies. Si les stations de luxe font toujours le plein, d’autres domaines plus petits et plus familiaux proposent désormais des forfaits et des séjours accessibles.   Pour autant, les vacances à la montagne sont toujours coûteuses pour les Français.

Par exemple, l'agence de voyage Ski Planet estime que le panier d'un séjour sur une station de ski française est d'environ 880€ la semaine ou 1700€ en comprenant les prestations forfaits et le matériel de ski.   

"L’une des rares activités qui ne s’est pas démocratisée"

Ce budget explique en partie les résultats de l’enquête menée par l’institut Ipsos. Entre le 11 et le 12 février 2022, 1 000 personnes ont été interrogées sur leurs habitudes de vacances. Ce sondage révèle que «53% des Français déclarent ne jamais se rendre à la montagne en hiver», que «seuls 34% des interrogés disent s’y rendre de temps à autre», mais aussi que «c’est une tradition pour seulement 13% des sondés qui y vont chaque année».  

«Les vacances au ski sont l’une des rares activités qui ne s’est pas démocratisée avec le temps : la proportion de Français qui passent leurs vacances d’hiver à la montagne pendant les vacances d’hiver n’a progressé que de 3% depuis 2010 ; elles reflètent et symbolisent les disparités géographiques et financières entre les territoires et les revenus» confirme dans un communiqué Yves Bardon, directeur du programme Flair, Ipsos Knowledge Centre.    

1 français sur 3 n’a jamais skié  

L’étude souligne également que 34% des Français n’ont jamais ski de leur vie, soit plus d’une personne sur trois. Raquettes, luges, fat bike : les activités proposées par les stations de ski se sont multipliées ces dernières années.

Ainsi, lorsque les Français se rendent à la montagne en hiver, ce n’est pas forcément pour skier. «Seuls 14% déclarent skier souvent, 24% de temps en temps, et 28% pratiquent ce sport plus rarement» conclut l’étude de l’institut Ipsos.