VIDÉO. Isère : un chien se retrouve piégé dans une canalisation, son propriétaire le sauve grâce à une tractopelle

Muscat, 3 ans, a passé toute une journée bloqué dans une canalisation sous terre en Isère. / © DR
Muscat, 3 ans, a passé toute une journée bloqué dans une canalisation sous terre en Isère. / © DR

Muscat, chien de chasse de 3 ans, a passé toute une nuit dans une canalisation enfouie sous terre fin septembre en Isère. Il a été sauvé par son propriétaire qui a - littéralement - remué ciel et terre pour l'en dégager.

Par @F3Alpes

Sébastien a mis tous les moyens en oeuvre pour retrouver son chien, volatilisé lors d'une partie de chasse à Saint-Savin, près de Bourgoin-Jallieu en Nord-Isère. Muscat, un basset des Alpes de 3 ans, a disparu en pourchassant un renard samedi 28 septembre. Après avoir cherché son fidèle compagnon pendant plus d'une journée, le chasseur a "suivi son instinct" : explorer une vieille canalisation inutilisée.

Et l'Isérois a eu une heureuse intuition puisque l'animal se trouvait effectivement dans la conduite ; mais pour l'en dégager, il a du recourir à la manière forte en creusant le sol de plusieurs mètres à l'aide d'une tractopelle prêté par une entreprise locale. Muscat a finalement pu être sauvé après avoir passé près de 30 heures dans ce tuyau étroit.

 

"Il aurait pu se noyer"


Une scène impressionnante filmée par l'un de ses amis au moment où le chien parvient à s'extirper de son piège. Publiée sur Facebook, la vidéo a été vue plus de 43.000 fois en moins d'une journée. "Il a parcouru 60 mètres puis il est resté bloqué dans la canalisation, mais il aurait pu se noyer, de l'eau passait dedans", se rappelle Sébastien.

Retrouver l'animal n'a pas été chose aisée. Le chasseur a fait trois forages dans le sol avant de finir par tomber sous son chien. C'est son fils de 14 ans qui l'a entendu japper avant de réussir à l'extraire. Après sa nuit dans une canalisation et une belle frayeur, Muscat se trouve en pleine forme. Dès le lendemain de sa mésaventure, il recommençait à chasser les papillons dans le jardin. Plus de peur que de mal donc, après cette partie de chasse malheureuse.
 

 

Sur le même sujet

Le CART, épisode 4

Les + Lus