Italie : enquête contre le géant du tabac BAT et trois célébrités italiennes pour "publicité déguisée"

Une enquête a été ouverte en Italie contre le géant du tabac britannique British American Tobacco (BAT), soupçonné de publicité déguisée sur les réseaux sociaux, a annoncé ce lundi 31 mai l’Autorité nationale de la concurrence. Trois célébrités italiennes sont visées et encourent des amendes.

Photo illustration
Photo illustration © Photo site Addict Aide

Une enquête a été ouverte en Italie contre le géant du tabac britannique British American Tobacco (BAT), soupçonné de publicité déguisée sur les réseaux sociaux, a annoncé l’Autorité nationale de la concurrence.

Trois célébrités italiennes payées par BAT ont "invité leurs followers sur Instagram à publier des contenus avec des tags et hashtags liés à la campagne de publicité pour le produit Glo Hyperun dispositif de vapotage", précise l’Autorité garante de la concurrente et du marché (AGCM) dans un communiqué.

L’AGCM estime que cela correspond à de la publicité déguisée, et donc illégale, car il n’y avait pas de "graphiques ou de textes d’avertissement " signalant qu’il s’agissait d’une campagne de publicité.

"L’interdiction de la publicité déguisée a une portée générale et doit par conséquent s’appliquer également aux messages diffusés par les influenceurs sur les réseaux sociaux ", a rappelé l’AGCM.

 

Trois personnalités italiennes également visées

Les trois influenceurs - le présentateur TV Stefano De Martino, les mannequins Cecilia Rodriguez et Stefano Sala - font également l’objet de l’enquête et encourent des amendes tout comme BAT, le fabricant de Dunhill et Lucky Strike dont le siège est à Londres.

Contacté par l’AFP, BAT n’a pas réagi dans l’immédiat.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société santé italie international