Jean-Jack Queyranne a porté le dossier STMicroelectronics devant François Hollande

Le président socialiste de la Région Rhône-Alpes Jean-Jack Queyranne dit avoir évoqué avec le président de la République l'avenir du fabricant de composants STMicroelectronics qui s'interroge, depuis des mois, sur sa stratégie.

Le champion franco-italien des semi-conducteurs envisage de céder sa division Digital Product Group qui fabrique des composants pour décodeurs et capteurs d'images. Une telle décision aurait un impact important sur les activités du groupe sur le bassin grenoblois, redoute-t-on du côté de l'exécutif régional. C'est pourquoi Jean-Jack Queyranne dit être intervenu auprès de François Hollande, mardi 13 octobre. 

En mai, le PDG de STMicro Carlo Bozotti avait déjà estimé que le "statu quo n'est plus tenable" pour la division Digital. "Ces pertes sont inacceptables. Le problème doit être réglé et nous étudions toutes les options", avait alors déclaré M. Bozotti, lors d'une rencontre avec des investisseurs.

Jean-Jack Queyranne aurait expliqué au président sa proposition de constituer à partir de STMicro un "Airbus de la microélectronique", via un rapprochement avec ses rivaux néerlandais et allemand.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité