Ligne Paris-Clermont : Des bus de substitution sont mis à disposition le 1er novembre

Publié le Mis à jour le
durée de la vidéo: 01 min 25
Pour la Toussaint, les bus remplacent les trains pour Clermont-Paris ©France 3 Auvergne

Pour ce jour ferié de Toussaint, la ligne reliant Clermont-Ferrand à Paris est hors-service. La SNCF a mis à disposition de ses usagers des bus de substitution, mais le trajet est parfois long et onéreux pour ceux qui doivent à tout pris rallier la capitale.

En gare de Clermont-Ferrand, le 1er novembre au matin, un train ne risquait pas d'en cacher un autre. Ici pas l'ombre de trains TEOZ.

Pour trouver un peu de vie, il faut sortir du bâtiment. Pour ce jour ferié, exit les quais de chemin de fer : le parvis de la gare est devenu le lieu de départ des bus de substitution de la SNCF.

« On a des trains seulement via Châteauroux ou via Saint-Étienne et ça me coûte une fortune : 170€ l'aller-retour alors que ça revient en général entre 80 et 120€, signale une usagée, qui doit compter sept heures de voyage. On a une heure d'attente ici, une autre à Saint-Étienne. C'est l'enfer. »
 
La montée dans le bus signe le début d'un long périple pour les voyageurs, qui prennent leur maille en patience. La double peine donc qui s'explique par le prix du billet TGV entre Saint-Etienne et Paris.
 
Mais la SNCF l'avait prévenu. Aucun trafic ferroviaire pendant trois jours sur la ligne reliant Clermont à Paris. Ce n'était pas le bon week-end pour voyager.
 
Les TEOZ reprendront du service le mercredi 2 novembre, mais certains TER eux resteront à quai. En raison d'un préavis de grève, le trafic régional sera à nouveau fortement perturbé.