Ligue 1 : Saint-Etienne encore inoffensif face à Angers

Une nouvelle fois inoffensif, Saint-Etienne a été accroché par Angers (0-0, ce vendredi 11 décembre au stade Geoffroy-Guichard en match d'ouverture de la 14e journée de Ligue 1, laissant les Verts sur onze rencontres sans victoire.

Le milieu de terrain français de Saint-Etienne Mahdi Camara (L) se bat pour la balle avec le milieu de terrain français d'Angers Thomas Mangani (R) pendant le match de L1 entre l'AS Saint-Etienne et le SCO Angers au stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne
Le milieu de terrain français de Saint-Etienne Mahdi Camara (L) se bat pour la balle avec le milieu de terrain français d'Angers Thomas Mangani (R) pendant le match de L1 entre l'AS Saint-Etienne et le SCO Angers au stade Geoffroy Guichard à Saint-Etienne © PHILIPPE DESMAZES / AFP

Pour l'heure, les Stéphanois se contenteront d'avoir stoppé une série de sept défaites de suite en partageant les points pour la troisième fois de suite après avoir tenu Lille en échec à domicile (1-1) puis Dijon, la lanterne rouge, à l'extérieur (0-0).
Mais avec ce timide redressement, l'ASSE reste 15e sous la menace de Nîmes, 16e à deux longueurs, Reims (17e) et Strasbourg (18e) à trois points.
    

De son côté, le SCO, qui réussit son meilleur début de saison depuis 2015, l'année de son accession en Ligue 1, se maintient dans le premier tiers (7e) à trois points du podium. Même s'ils n'avancent pas vite, les Verts, qui ont réussi à stabiliser leur onze de départ avec un minimum de changements d'un match à l'autre, affichent quelques progrès dans le secteur défensif. 
    

En revanche, l'animation offensive, trop lente à remonter les ballons notamment face à un adversaire comme Angers efficace dans le replacement, reste pauvre même si les Foréziens ont eu la possession du ballon (62,5%). Hormis un tir de Romain Hamouma contré par Denis Bouanga qui était hors-jeu (36), il a fallu attendre la seconde période pour voir Saint-Etienne se montrer dangereux sur une tentative de Bouanga et une autre d'Yvan Neyou sur lesquelles le gardien Paul Bernardoni s'est interposé (52, 58). 
    

Une reprise de la tête de Harold Moukoudi est aussi passée juste à côté (59) alors qu'un bon tir de Neyou a été repoussé par Bernardoni dans le temps additionnel (90+2). Symptomatique de ces carences offensives, l'ASSE, avec trois tirs cadrés, comme Angers, n'a plus marqué sur action de jeu depuis le derby à Lyon perdu 2-1, le 8 novembre, et un but d'Anthony Lopes contre son camp sur une action de Bouanga. Et une fois encore, les remplaçants, Wahbi Khazri, Adil Aouchiche ou encore Charles Abi, des joueurs offensifs, n'ont pas fait pencher le résultat pour les Verts.

 Au final, ce sont les Angevins qui ont été les plus dangereux avec un tir de Jimmy Cabot détourné par Jessy Moulin (29) qui a également sauvé son équipe sur une reprise de la tête d'Angelo Fulgini qu'il a déviée sur le poteau (46). Le SCO, qui aurait pu mieux négocier quelques contres, a aussi été menaçant sur un coup franc cadré de Mathias Pereira Lage (35).
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as saint-etienne football sport