Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais décroche le nul face à Marseille (1-1)

L’OL a décroché le nul (1-1) contre Marseille ce dimanche soir 28 février 2021 au stade Vélodrome. Les Marseillais ont profité d’un pénalty pour revenir au score avant la pause.

Paqueta décroche un carton lors de la rencontre OM-OL : les Lyonnais terminent à 10 contre 11 et doivent se contenter du nul (1-1) - 28/2/21
Paqueta décroche un carton lors de la rencontre OM-OL : les Lyonnais terminent à 10 contre 11 et doivent se contenter du nul (1-1) - 28/2/21 © CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

La rencontre OM - OL s'est soldée par un match nul dimanche soir au stade Vélodrome. Pourtant auteurs d’un très bon début de match et menant au score, les Lyonnais n’ont pas su faire la différence. C'est Karl Toko-Ekambi qui a concrétisé la domination initiale de Lyon à la 21e minute. Mais Marseille est parvenu à égaliser sur un penalty de l'attaquant Polonais Arkadiusz Milik (44 sur pénalty.), après une main de Paqueta.

Ce pénalty prive les Lyonnais de la victoire. Le match s'est terminé sur le même score que l'aller. Dimitri Payet avait été exclu à Lyon après avoir ouvert le score. Cette fois c'est au tour Paqueta d'être sorti du terrain. Ce dernier a récolté un 2e avertissement (après le 1er reçu sur le penalty) pour un tacle sur Payet. Il est donc rentré  aux vestiaires à la 71ème minute. Les hommes de Rudi Garcia ont terminé à dix après cette expulsion et ont du se contenter du point du nul. Bilan de la rencontre : malgré ce 12e match d'affilée en L1 sans défaite, l'OL perd une place au classement (3e) et laisse la deuxième place au PSG, facile vainqueur samedi à Dijon (4-0).  Les Lyonnais tâcheront de se ressaisir mercredi 3 mars avec la réception de Rennes.

Lyon amer après le nul contre Marseille (1-1)

Pour Rudi Garcia, l'entraîneur de Lyon, "c'est un mauvais point au vu de l'entame de match après cela devient un bon point car nous avons joué à dix dans les vingt dernières minutes." et il explique à l'issue de la rencontre : " Si nous n'avons pas gagné c'est d'abord de notre faute. Nous nous sommes un peu arrêtés de jouer alors que nous avions bien débuté en inscrivant un joli but. Nous avons arrêté de jouer en perdant des ballons que nous ne perdions pas. Nous avons été victimes de faits de jeu avec notamment le premier avertissement adressé à Paqueta qui l'envoie au vestiaire avec un rouge à la 70e minute. J'espérais que nous puissions gagner à dix. Quand on ne peut pas gagner, c'est bien aussi de ne pas perdre. Nous avons fait des choix plus compliqués et nous avons arrêté de trouver des joueurs entre les lignes et de jouer vers l'avant. Nous sommes le parent pauvre du VAR. Quand il y a une règle, il faut qu'elle soit suivie. Tout ce qui est sujet à interprétation est aussi sujet à erreur".
 

Sur OLTV, Juninho, le directeur sportif de Lyon, n'a pas caché sa déception à propos de l'arbitrage, après le match nul à Marseille : "Le ballon touche la main de Paqueta mais ça touche son ventre avant. Cela veut dire que tu ne peux pas lui donner un carton jaune. On a aussi vu une main de Nagatomo ensuite. C'est l'arbitre qui décide du match. Marseille a livré un bon match. Le match a été dur. Nous avons livré trente bonnes premières minutes avant de baisser de rythme ensuite et nous avons laissé Marseille récupérer la bataille du milieu. Après l'exclusion de Paqueta, il a été dur de jouer. Mais les joueurs ont fourni beaucoup d'efforts physiques. Nous repartons avec un point. Ce n'est pas la première fois que l'arbitrage n'est pas en notre faveur. Nous laissons deux points. Si nous sommes déçus aujourd'hui, c'est surtout en raison de l'arbitrage".
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
olympique lyonnais football sport