"Ce collier connecté est une vraie aide pour nous", dans la Loire, désormais les vaches sont connectées et les agriculteurs rassurés

Grâce à des colliers bardés de capteurs, les éleveurs peuvent désormais suivre en temps réel les données de leurs vaches. Cet outil leur apporte une aide précieuse tout en contribuant au bien-être de leurs bêtes.

Alexandre Coudour est un agriculteur apaisé, du moins, plus qu'auparavant. Depuis qu'il a équipé son cheptel de 120 vaches de colliers connectés il y a 3 ans, il dort littéralement sur ses deux oreilles.

"Cette nuit vers 2h30, un collier a détecté que ma vache était en vêlage. Il m’a envoyé une alerte, j’ai allumé ma caméra et j’ai vu que le veau été né et que cela s’était bien passé", nous raconte l'éleveur basé à Saint-Forgeux-Lespinasse (Loire). Baptisé Tulipe, elle est en excellente santé. 

"Sans le collier, j’aurais fait des gardes toute la nuit. Je serais venu à 23h, à 1h… toutes les 2 heures en somme. Alors que là, j’ai pu dormir tranquille" se réjouit l'éleveur de charolaises.  

Quatre veaux sauvés 

En période de vêlage, l'agriculteur dormait très peu. Alors, en plus de lui faire gagner des heures de sommeil, les colliers lui permettent aussi de sauver ses animaux. "Avant, si cela se passait mal, je ne le savais que quand la vache était visiblement très mal. Cela voulait souvent dire que le veau était déjà mort", explique l'agriculteur.

Grâce au collier, il est dorénavant au courant en temps réel de chaque vêlage, et peut donc assister sa vache ou faire appel à un vétérinaire en cas de besoin.

Cette année j'ai déjà sauvé quatre veaux !

se réjouit Alexandre. 

Des vaches en meilleure santé...

Accroché au cou d'une vache, le capteur détecte trois données : la rumination, l'ingestion et le déplacement. A partir d'elles, des algorithmes vont donner une myriade d'indicateurs qui permettent à l'agriculteur de surveiller le bien-être de ses vaches.    

"Si une vache est toujours couchée, c’est peut-être qu’elle a un problème à une patte. Si elle est toujours debout au contraire, c’est que quelque chose ne va pas non plus", explique l'éleveur. "Ca nous aide à cibler nos recherches quand il y a un problème".

En somme, ces colliers participent à l'amélioration du bien-être de ses bêtes, en étudiant le comportement de chacune d'entre elles. "Quand on est seul à surveiller un troupeau, on peut parfois être défaillant. Il est là la nuit, les jours fériés, quand je suis malade. Ce collier connecté est une vrai aide". 

Démonstration sur son ordinateur. "J'ai actuellement 5 vaches qui ne sont pas l'optimum de son bien-être", concède l'éleveur 

... et un cheptel optimisé 

Pour Alexandre, si ces colliers ont un coût (30 euros par an pas vache), ils lui permettent aussi d'optimiser les rendements de son cheptel. Il sait exactement quand inséminer ses vaches.

En temps réel, ses capteurs lui donnent les périodes de chaleurs de chacune d'entre elles "Je sais que j'ai deux vaches en chaleurs en ce moment alors j'ai pris rendez-vous pour les inséminer demain". 

Pour lui, ces petits outils connectés vont se démocratiser dans sa profession. "Sur les fermes, on est de moins en moins nombreux et on a de plus en plus d’animaux à s’occuper. On ne peut pas être partout alors si on veut des résultats économiques sur nos cheptels, ces objets connectés sont l’avenir."

Alexandre envisage dorénavant de se séparer du taureau de son exploitation, afin d'équiper ses 20 dernières vaches de capteurs. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité