• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Montchal (Loire): les toits d'une entreprise de tissage et d'une menuiserie endommagés par la grêle

Des dégâts dans la toiture de l'entreprise de tissage de Montchal (Loire)... le constat ce dimanche matin -7/7/19 / © France tv
Des dégâts dans la toiture de l'entreprise de tissage de Montchal (Loire)... le constat ce dimanche matin -7/7/19 / © France tv

Samedi soir, de violents orages se sont abattus sur la région Auvergne Rhône-Alpes. L'épisode orageux était accompagné de grêle. Il a causé des dégâts dans le Forez, et notamment dans le secteur de Montchal, une commune de 510 habitants de la Loire.

Par Dolores Mazzola

Un nouvel épisode de grêle est survenu samedi soir, 6 juillet, sur la région Auvergne Rhône-Alpes. Le département de la Loire a été particulièrement touché : le secteur du Forez a essuyé un déluge de grêlons de taille importante. Les pompiers sont intervenus à près de 150 reprises sur une vingtaine de communes. 

Seuls des dégâts matériels ont été signalés. Ainsi dans la commune rurale de Montchal, deux entreprises, une trentaine d'habitations ont été endommagées par la colère du ciel. Une cinquantaine d'hectares de maïs a également été détruite.

Lilian Gigandon,  menuisier, fait partie des sinistrés. en quelques minutes, les grêlons ont percé la toiture de son atelier et de sa maison. A l'arrivée: des tuiles cassées et des inondations dans l'atelier. Ce dimanche matin, les proches du menuisier sont venus lui prêter main forte pour poser des bâches de protection et éviter de nouvelles infiltrations d'eau. D'autant que des orages sont encore annoncés ce dimanche soir. 
 

Toiture endommagée chez Denis et Fils


L'orage de grêle n'a duré que quinze minutes mais il a également causé des dégâts dans l'entreprise de tissage Denis et Fils, une PME familiale réputée qui fournit le luxe et la haute-couture.
"Le toit est complètement percé et ressemble à un gruyère," constate Bruno Denis, le PDG de l'entreprise de tissage. C'est toute la toiture de 2500 m² qui est endommagée. 
Les machines - des appareils électriques et électroniques - ont été protégées et des bâches ont été posées par précaution mais le responsable ne sait pas si le travail pourra redémarrer lundi matin. Ce sont 62 emplois qui sont concernés. Les salariés sont menacés de chômage technique.
 
Au lendemain de l'orage de grêle à Montchal (Loire)

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : quand un petit village sert de poubelle au chantier de l’hôtel Dieu de Clermont-Ferrand...

Les + Lus