Coronavirus. Saint-Etienne, à la pointe des tests sur l'efficacité des masques anti-Covid 19

En l'espace de deux mois, 60 masques différents ont vu leur efficacité de protection contre le coronavirus Covid-19, testée à Saint-Etienne dans la Loire. / © J. Pourchez
En l'espace de deux mois, 60 masques différents ont vu leur efficacité de protection contre le coronavirus Covid-19, testée à Saint-Etienne dans la Loire. / © J. Pourchez

L'Ecole des Mines, et l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne, ont été labellisées le 13 mai par l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des Produits de Santé. Leurs tests sont les seuls en France à permettre aux fabricants de voir leurs masques certifiés conformes contre le Covid-19.

Par Aude Henry

C'est le fruit d'un travail d'experts mené depuis deux mois par des chercheurs à Saint-Etienne. Un travail d'équipe reconnu depuis le 13 mai 2020 par l'ANSM, l'Agence Nationale de la Sécurité du Médicament et des Produits de Santé, pour des tests d'efficacité des masques face au coronavirus Covid-19.
 

Une première en France

Le projet de recherche a été mené en partenariat, avec d'une part des "spécialistes en inhalation des particules et des protections respiratoires de l'Ecole des Mines, et de l'autre les experts virologues, infectiologues et microbiologistes de l'Université et CHU de Saint-Etienne".

Depuis deux mois, ces cherchent travaillent sept jours sur sept, "à mesurer la capacité de filtration bactérienne des masques chirurgicaux et grand public". L'efficacité d'une soixantaine de masques différents a déjà pu être ainsi testée, selon un protocole désormais reconnu par une agence réglementaire.

 



Dans son courrier officiel de certification, l’ANSM souligne qu' :

Aucune installation accréditée de ce type n’est disponible sur le territoire national, et la mise à disposition d’un tel équipement dans le cadre de l’épidémie Covid-19 présente un intérêt majeur dans la capacité d’évaluation des performances de filtration des masques à usage médical. Ainsi, l’ANSM considère qu’un résultat d’efficacité de filtration bactérienne rendu à l’aide de cet équipement et suivant le protocole proposé [par les deux établissements stéphanois] peut être utilisé par un fabricant de masques, pour la mise en place de sa démonstration de conformité au marquage CE.

 

Des tests pour que les fabricants de masques puissent obtenir la norme CE

L'Ecole des Mines et l'Université Jean Monnet de Saint-Etienne sont les seuls en France à pouvoir certifier la conformité et l'efficacité des masques dans leur protection contre le coronavirus Covid-19. Seuls trois autres pays au monde se sont engagés dans cette procédure : la Belgique, l'Autriche et les Etats-Unis.

Concrètement, qu'est-ce que cela signifie ?

Que les tests de filtration réalisés par les chercheurs stéphanois sont les seuls en France à permettre aux fabricants de masques de demander ensuite la norme de conformité de la Communauté Européenne.
 

A noter que ce n'est pas la première fois que l'Ecole des Mines et l'Université de Saint-Etienne se distinguent pour leurs programmes de recherche. La première figure dans le Top 250 des meilleures écoles d’ingénieurs au monde. La seconde avec ses 33 unités de recherche se positionne de plus en plus à l’échelle nationale et internationale.
 

Sur le même sujet

Les + Lus