Football. Coupe de France : Saint-Etienne se qualifie pour la finale en battant Rennes 2 à 1

Saint-Etienne s'est offert sa première finale de coupe de France depuis 1982 en battant Rennes 2 à 1. En finale, les stéphanois défieront le PSG.
Saint Etienne est en finale de la coupe de France en battant Rennes 2 à 1. Les Stéphanois, particulièrement bien soutenus par leur public, qui a d'ailleurs envahi le terrain au coup de sifflet final, avaient bien débuté la rencontre.
Saint Etienne est en finale de la coupe de France en battant Rennes 2 à 1. Les Stéphanois, particulièrement bien soutenus par leur public, qui a d'ailleurs envahi le terrain au coup de sifflet final, avaient bien débuté la rencontre. © Cédric Lepoittevin
L'attaquant de Saint-Etienne, denis Bouanga, se lâche "Nous devions retrouver la victoire. Nous allons en finale devant nos supporters, c'est magnifique, indescriptible. Certains pleuraient de joie. On ne le revivra peut-être pas. On a assumé pleinement. Nous sommes en finale, cela nous libère un peu. Il y a eu ce partage avec les supporters. Cela prouve qu'ils sont derrière nous, quoi qu'il arrive. On les a vus venir nous voir, sortir de la tribune. Cela fait vraiment du bien. La chance a tourné, nous avons marqué à la dernière minute. Depuis le match aller contre Lyon, cela ne nous était plus arrivé. A nous de continuer sur ces bases. Je pense que c'est un autre Saint-Etienne. Le fait d'être qualifié en finale, cela va redonner du punch à tout le monde et au public aussi."

Boudebouz envoie les Verts au Stade de France

Un but au bout du temps additionnel: Ryad Boudebouz a permis à Saint-Etienne de se qualifier pour la finale de la Coupe de France en battant Rennes (2-1) jeudi 5 mars au stade Geoffroy-Guichard. Boudebouz, entré en jeu à la 83e minute à la place de Yann M'Vila, à bout de souffle, a trouvé l'ouverture après une action de William Saliba et un relais avec Denis Bouanga.

Pourtant, les Rennais, 3e du championnat et tenants du titre après avoir battu le PSG en finale de l'édition 2019, ont ouvert la marque contre le cours du jeu par Mbaye Niang qui a transformé un penalty accordé pour une faute de Saliba sur Rafinha.
Mais le jeune défenseur stéphanois, cédé pour 30 millions d'euros à Arsenal l'été dernier et prêté aux Verts dans la foulée, a été le grand homme de la soirée. Alors qu'il n'a pas encore 19 ans.

C'est une bouffée d'oxygène

Claude Puel, l'entraîneur de Saint-Etienne respire "On s'est lâché et au niveau du jeu, c'était intéressant. Nous nous sommes créés beaucoup de situations. Les joueurs ont été très forts, ils n'ont pas lâché pour revenir à la marque et remettre la pression sur l'adversaire. C'était un match plein dans lequel nous nous sommes donnés les moyens d'être performant et je pense que la qualification est méritée." 

Les Stéphanois, ont été particulièrement bien soutenus par leur public, qui a d'ailleurs envahi le terrain au coup de sifflet final, avaient bien débuté la rencontre.
 
durée de la vidéo: 00 min 13
Football. Coupe de France : Saint-Etienne se qualifie pour la finale en battant Rennes 2 à 1 ©cédric Lepoittevin

Première finale depuis 1982

Après trois demi-finales perdues depuis trente ans contre Montpellier (1990), Nantes (1993) et Paris Saint-Germain (2015), c'est la première fois depuis 1982 que les Verts atteignent la finale de la compétition où ils retrouveront leur bête noire, le PSG qui s'est qualifié mercredi en s'imposant 5-1 à Lyon.
En 1982, c'est d'ailleurs face au club parisien, d'une autre époque certes, que l'ASSE, emmené par un certain Michel Platini, s'était inclinée aux tirs au but.
En quarts de finale de la Coupe de la Ligue, au Parc des Princes, en janvier, l'ASSE s'était inclinée face à l'ogre parisien sur le score sans appel de 6-1.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as saint-etienne football sport coupe de france