L'AS Saint-Etienne a annoncé qu'elle ne ferait pas appel des lourdes sanctions disciplinaires prises à son encontre, jeudi, pour les graves incidents survenus à la fin du match de barrage retour contre Auxerre, le 29 mai au stade Geoffroy-Guichard.

La commission de discipline de la Ligue de football professionnel a infligé à l'ASSE six points de retrait en championnat de Ligue 2, dont trois fermes, et six matches à huis clos dont deux avec sursis pour la saison 2022-2023.

"Eu égard à la nature des faits incriminés, l'AS Saint-Etienne a décidé de ne pas faire appel de la décision. Le club en appelle avec gravité à la responsabilité de chacun afin que ces actes inqualifiables ne se reproduisent plus jamais au stade Geoffroy-Guichard", a indiqué le club de football stéphanois dans un communiqué jeudi soir.

"L'AS Saint-Etienne a déposé plusieurs plaintes pour violences aggravées, destructions et dégradations de bien public, pénétration sur l'aire de jeu portant atteinte à la sécurité des personnes et des biens et jets de projectiles présentant un danger pour la sécurité des personnes", rappelle également le club dans son communiqué.

Incidents dans le chaudron : aucune interpellation


À l'issue du barrage retour, perdu aux tirs au but (1-1, 5-4 t.a.b.), des centaines de personnes avaient envahi le terrain et provoqué de très graves incidents, visant notamment la tribune présidentielle avec des engins pyrotechniques et des mortiers. Aucune interpellation n'a eu lieu depuis, pas plus que pour les incidents survenus à l'occasion du match contre Monaco perdu 4-1 par Saint-Etienne, le 23 avril : ils avaient eu pour conséquence la fermeture d'une tribune pour le match contre Auxerre.

Plusieurs fois durant la saison, contre Angers et Montpellier à domicile, mais aussi à Louhans (Saône-et-Loire) à l'occasion d'un 16e de finale de Coupe de France contre Jura Sud, des incidents avaient éclaté dans les tribunes des Verts avec l'utilisation d'engins pyrotechniques. Les déplacements de supporters de l'ASSE avaient été interdits jusqu'à la fin de la saison. Le club avait même dû jouer à huis clos contre Clermont, le 7 novembre.