Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains : le maire de Saint-Etienne entend jouer son rôle

© Photo PQR/Le Progrès
© Photo PQR/Le Progrès

Le président de la Région Auvergne Rhône-Alpes a été élu Président des Républicains dimanche 10 décembre recueillant 74,64% des voix, devant Florence Portelli (16,11%) et Maël de Calan (9,25%). Le maire LR de Saint-Etienne, Gael Perdriau l'appelle à construire un nouveau pacte social

Par Yannick Kusy

Gael Perdriau organisait, ce mardi 12 décembre, une conférence de presse concernant le projet de rénovation du stade Auguste-Dury, où évolue le club de foot Côte-Chaude Sportif, à Saint-Etienne. Le club est né il y a 92 ans. L’équipe fanion de Côte-Chaude Sportif évolue au plus haut niveau régional. Le club compte 400 licenciés. Bientôt centenaire, il fonctionne grâce à la cinquantaine de bénévoles. Dans la Loire, c'est même le troisième club de haut niveau après l’ASSE et Andrézieux-Bouthéon.

Il ne faut pas qu'on reste renfermés sur nous-même

Voilà pour le contexte local. Une occasion, pour une de nos équipes de l'Edition de la Loire sur France3, de questionner Gaël Perdriau sur l'élection récente de Laurent Wauquiez, qu'il n'a guère épargné ces derniers temps dans ses interviews.

Dans cet entretien, le maire de Saint-Etienne félicite Laurent Wauquiez et rappelle "qu'il a maintenant la mission de rassembler le parti [] en laissant s'exprimer les différentes sensibilités qui y vivent"

Rappelant qu'il a participé à la création du parti (alors UMP) en 2002, Gael Perdriau confirme qu'il compte bien y rester et continuer à y défendre ses convictions, ses idées "en totale liberté".

Pour lui, l'élection de Laurent Wauquiez "n'a pas été une surprise []maintenant ce qui compte c'est ce qui va s'ouvrir à nous"

Au sujet du départ de Xavier Bertrand, il a précisé que cette décision ne l'inspirait pas. "Je ne suis pas dans le procès d'intention. Ce que je souhaite, véritablement, c'est que Laurent Wauquiez renoue un dialogue qui s'est distendu dans le contexte de l'élection présidentielle. Moi je souhaite contrinuer à élargir le plus possible notre mouvement. Il ne faut pas qu'on reste renfermés sur nous-même. Pour cela, il faut que les sensibilités, aussi différentes soient-elles, puissent s'exprimer librement dans le parti, tout en portant un projet qui soit juste et fort."

Il précise au sujet de ce projet qu'il "doit comprendre un nouveau pacte social qui est complètement à ré-écrire"

A la question "Avez-vous besoin de lui ?", le premier édile des Stéphanois répond "Il ne vous a pas échappé que j'avais un tempérament à dire ce que je pense, quelle que soit la personnalité en face de moi, et je ne compte pas changer"
Gael Perdriau réagit à l'élection de Laurent Wauquiez à la présidence des Républicains

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Passages à niveau en Auvergne-Rhône-Alpes : comment éviter les accidents

Les + Lus