Ligue 1: le Comité national olympique et sportif français rejette le recours de l’ASSE qui contestait un match à huis clos

Publié le

L'AS Saint-Etienne a annoncé ce jeudi 12 mai, le rejet de son recours devant le Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour contester la sanction d'un match à huis clos contre Reims samedi lors de la 37e journée de Ligue 1.

"À la suite de l'audition le 9 mai dernier de l'AS Saint-Étienne (...), le conciliateur du CNOSF a rejeté le recours du club visant à contester la mesure conservatoire prise par la Commission de Discipline de la LFP le 25 avril ayant pour effet la fermeture totale du stade Geoffroy-Guichard pour la rencontre ASSE-Reims du 14 mai prochain", a écrit le club stéphanois dans un communiqué.

"L'ASSE ne peut que regretter cette situation dans la mesure où la décision de la Commission de discipline a été prise sans même que les incidents soient jugés, le club étant convoqué devant cette Commission pour un débat contradictoire seulement le 18 mai prochain", a poursuivi l'ASSE.

Saint-Etienne, qui lutte pour son maintien en Ligue 1 (18e à 2 journées de la fin du championnat), a été sanctionné d'un match à huis clos total, mesure conservatoire en attendant l'audience du 18 mai, en raison de l'indiscipline d'un groupe ultra à l'occasion du match ASSE-Monaco (1-4), le 24 avril au cours duquel des centaines d'engins pyrotechniques ont été utilisés.