Saint-Etienne : la responsable de la Fête du livre limogée pour avoir refusé le livre d'un ancien préfet sur L. Wauquiez

Isabelle Rabineau, commissaire générale de la Fête du livre de Saint-Etienne depuis une dizaine d'années, a été remerciée pour avoir refusé le livre d'un ancien préfet sur Laurent Wauquiez. La 35e édition qui se tiendra les 15 et 17 octobre 2021 se fera sans elle.

La Ville de Saint-Etienne a limogé Isabelle Rabineau, la commissaire générale de la Fête du livre et de responsable de la direction Ingénierie du livre de la ville, après une dizaine d'années de bons et loyaux services et à trois semaines de la prochaine édition qui se tiendra du 15 au 17 octobre.

En place depuis 2012, elle a refusé la présence de Yves Rousset, ancien préfet de la Haute-Loire et auteur du livre "La préfecture est en feu!".
L'ouvrage est accusateur sur Laurent Wauquiez, président Les Républicains de la Région Auvergne--Rhône-Alpes. Il raconte l'incendie de la préfecture du Puy-en-Velay par des gilets jaunes le 1er décembre 2018 en affirmant que Laurent Wauquiez avait davantage joué le rôle de "pyromane" que celui de "pompier", ce qu'a, au demeurant démenti l'intéressé.
Mais la désormais ex-commissaire générale craignait de perdre les subventions versées justement par....la région Auvergne-Rhône-Alpes.
Yves Rousset avait alors crié à la censure.

Selon le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, ''quand bien même l'initiative était motivée par la crainte de perdre la subvention de la Région, les considérations politiques n'entrent pas en ligne de compte dans le choix des auteurs présents à la Fête du livre de Saint-Étienne. Yves Rousset est le bienvenu à la Fête du livre''.
Avant de poursuivre : ''Elle a pris une initiative malheureuse, elle le reconnaît elle-même et nous en avons tiré ensemble les conséquences. Il fallait simplement appliquer la même règle que pour tout le monde. Je ne comprends pas cette initiative et ce mail dont j’ai eu connaissance le lendemain de la présentation de la Fête du livre. Je le regrette mais la décision que nous avons prise en commun a été la meilleure''.

Commissaire général, un poste ô combien difficile

Jacques Plaine est ancien libraire. Il est à l'origine de la création de la Fête du livre à Saint-Etienne. Il revient sur la difficulté du poste de commissaire général qu'il a occupé pendant des années.
''Dans n’importe quelle fête du livre, il y a toujours des moments difficiles pour les commissaires, explique-t-il. Cette année il y a 200 participants. Mais il y a au moins 300, 400 auteurs qui souhaitent participer et qui ne peuvent pas participer parce qu’il n’y a pas la place pour tout le monde. Mais si c’est un politique à qui on dit non, ça fait un drame, un scandale. Le problème est là, on ne peut pas refuser un politique. Elle, elle l’a refusé, elle l’a écrit et puis voilà. Toutes les années il y a des problèmes. Le commissaire est tout seul pour essayer de les résoudre. C’est lui qui doit prendre des décisions et c’est sur lui que ça retombe. Le commissaire c’est le patron, les éditeurs et les auteurs doivent respecter les décisions, point''.

La prochaine édition de la Fête du livre à Saint-Etienne se tiendra donc sans commissaire générale. Pour Jacques Plaine, cela n'aura pas d'impact, car l'édition a été bouclée et préparée en amont par Isabelle Rabineau. Il rend également hommage à son travail.
''Isabelle Rabineau est une littéraire. Au cours de ses dix ans elle a réalisé de très belles choses, comme par exemple l’idée de répartir la fête du livre un peu partout, sur la Place Jean-Jaurès, la place Jacquard. Elle a osé, c’est réussi bravo!''.

durée de la vidéo: 01 min 40
Fête du livre de Saint-Etienne limogeage d'Isabelle Rabineau commissaire générale ©France 3 Loire

Une page se tourne à la Fête du livre de Saint-Etienne. On ignore pour l'instant qui sera le prochain commissaire général de la manifestation.

En attendant, les deux parrains de la 35e édition sont l'auteur de best-sellers Gilles Legardinier pour la partie grand public et le chanteur Maxime Leforestier qui parrainera la 8e édition du festival Les mots en scène. La candidate socialiste à la Présidentielle Anne Hidalgo sera également présente. Elle présentera son dernier livre, Une femme française.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique région auvergne-rhône-alpes livres culture