St Etienne : les Verts désemparés avant leur match contre Monaco

© Jeff Pachoud
© Jeff Pachoud

L'AS St Etienne, qui reste sur huit matches sans victoire en Ligue 1, reçoit vendredi Monaco alors qu'elle traverse une crise sans précédent. L'équipe semble désorientée et le staff lui même désemparé après le départ précipité d'Oscar Garcia. L'ancien coach sort d'ailleurs de son silence.        

Par Ph. Bette avec l'AFP et Maxifoot

Un profil de relégable, recrutement raté, entraîneur menacé, des critiques de toutes parts, l'ASSE est dans la tourmente à l'heure de recevoir Monaco (3e), vendredi en match avancé de la 18e journée (20H45).

Le staff semble lui-même plongé dans un profond désarroi. Promu en catastrophe le 15 novembre sur le banc après la démission inattendue de l'Espagnol Oscar Garcia, successeur de Christophe Galtier (déc. 2009-2017), Julien Sablé (37 ans), nommé en juin directeur du centre de formation et qui passe son diplôme, semble dépassé.

Son remplacement est déjà envisagé à la trêve si d'aventure les Verts, qui restent sur huit matches sans victoire en Ligue 1, n'arrachaient pas au moins trois points contre Monaco  vendredi et Guingamp, mercredi.

Les noms de Jean-Louis Gasset, venu au club pour l'assister et pallier le fait que Sablé, ancien joueur du club, ne dispose pas encore du brevet d'entraîneur professionnel, ou celui de Ghislain Printant (ex-Bastia) sont évoqués.

Après un recrutement manqué cet été, les Verts comptent sur le mercato d'hiver pour poser "un pansement", selon le terme du directeur sportif, Dominique Rocheteau. "L'erreur est d'être reparti depuis deux ans avec un recrutement de joueurs ne connaissant pas la Ligue 1, beaucoup d'étrangers. Nous avons onze nationalités. Le temps d'adaptation est plus long, forcément, surtout à Saint-Etienne", reconnaît Rocheteau, un peu tard. "On va revenir à un recrutement plus francophone et de joueurs connaissant très bien le championnat de France," a-t-il annoncé.

Oscar Garcia s'explique sur son départ précipité 


Oscar Garcia, limogé précipitamment après un mauvais début de saison, sort pour la première fois de son silence. Dans une interview publiée sur Maxifoot.fr, il explique les raisons pour lesquelles il a quitté le club, en désaccord manifeste avec le président Roland Romeyer sur sa gouvernance.

L'ancien coach met notamment en cause l' interventionnisme du président du club dans les vestiaires et sa politique de recrutement : « J'ai donné à la direction plusieurs noms. Pour une raison ou une autre, aucun de ceux-là n'est venu (...) Je sais comment j'aime travailler et ce que je n'accepte pas. Il m'était impossible de poursuivre dans ces circonstances. Je ne pouvais plus donner mon maximum pour ce club". Pour lui , les résultats n'étaient pas en cause car, dit-il "nous étions loin de la relégation"...

Oscar Garcia a quitté le club sans réclamer d'indemnités.« J'ai dit au président et à Dominique (Rocheteau) que je voulais seulement être payé pour les jours pour lesquels j'avais travaillé, rien de plus. Je tiens à garder la conscience tranquille.»      

Sur le même sujet

Glisse en coeur, au Grand Bornand

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés