Cet article date de plus de 4 ans

Suicide à La Talaudière : la famille d'un détenu porte plainte

La famille d'un détenu qui s'est suicidé à la prison de la Talaudière il y a quelques semaines vient de déposer plainte contre l'administration pénitentiaire pour "non-assistance à personne en danger". Le détenu de 34 ans, qui purgeait une courte peine, était selon ses proches, en grave dépression.
La prison de la Talaudière (archives)
La prison de la Talaudière (archives) © France 3 Loire
Un mois et demi après la mort d'un détenu de 34 ans à la maison d'arrêt de la Talaudière, sa famille vient de déposer plainte contre la prison et le SPIP, le service pénitentiaire d'insertion et de prévention. L'homme qui purgeait une peine de trois mois, s'est pendu dans sa cellule le 19 février dernier.
Selon la soeur du détenu, ce dernier dépressif avait vu un médecin et était sous traitement. Elle évoque également un certificat médical délivré trois jours plus tôt. La mère du détenu avait également alerté la prison sur l'état de son fils. Après le suicide du trentenaire, sa famille porte plainte pour "non assistance à personne en danger". Elle pointe également du doigt les effectifs : un gardien pour une soixantaine de détenus.


Le reportage de C.Dol-Damiron, F.Coudert, V.Paillot
durée de la vidéo: 01 min 41
Suicide à La Talaudière : la famille d'un détenu porte plainte ©France 3 RA

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison justice société