Véhicules de police incendiés dans la Loire: les trois mineurs ont été relâchés

Publié le
Écrit par Nadjette Baillard avec AFP
Des représentants de syndicats de police estiment qu'il pourrait s'agir d'une réaction de trafiquants de stupéfiants liée à leur travail sur le terrain et au renforcement des contrôles de trafic de stupéfiants.
Des représentants de syndicats de police estiment qu'il pourrait s'agir d'une réaction de trafiquants de stupéfiants liée à leur travail sur le terrain et au renforcement des contrôles de trafic de stupéfiants. © FTV

Les trois mineurs dont une jeune fille, placés en garde-à-vue mardi matin à la suite de l'incendie de quatre véhicules de police stationnés devant le commissariat de Firminy (Loire) en l'espace de 48 heures, ont été remis en liberté.

"La garde-à-vue des trois adolescents, âgés de 16 et 17 ans, a été levée en fin d'après-midi", le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz, sans autre détail.

Leur interpellation dans une rue de Firminy était intervenue vers 05H00 mardi 14 décembre, soit une vingtaine de minutes après la destruction de deux voitures de police stationnées devant le commissariat de la ville.

Les trois adolescents avaient été placés en garde-à-vue dans le cadre d'une enquête pour "destruction volontaire par moyen dangereux de biens d'utilité publique", ouverte dimanche 12 décembre par le parquet stéphanois après un précédent incendie volontaire sur le même lieu de deux autres véhicules de police.


Le ministre de l'Intérieur Gérarld Darmanin devrait se déplacer sur place "la semaine prochaine", selon le député LR de la circonscription, Dino Cinieri, pour "apporter son soutien aux hommes et aux femmes du commissariat de Firminy".


Sur les faits, des représentants de syndicats de police estiment qu'il pourrait s'agir d'une réaction de trafiquants de stupéfiants dérangés par une présence accrue de forces de l'ordre sur le terrain, notamment celle de la Brigade spécialisée de terrain.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.