Vidéo. Relégation de l'ASSE : le club de football stéphanois sort du silence

Le président exécutif des Verts Jean-François Soucasse parle pour la première fois après la relégation de l'ASSE en deuxième division, sur l'antenne de France Bleu st-Etienne Loire. Le dirigeant assume l'échec de la saison : "Je porte la charge de l'échec mais je porte aussi la responsabilité de permettre à ce club de se relever".

C'était une prise de parole très attendue après deux jours de silence. Depuis dimanche soir, aucun dirigeant des Verts n'avait pris publiquement la parole. Le club stéphanois s'était exprimé par communiqués. Pour la première fois depuis la relégation en Ligue 2, ce mercredi matin, 1er juin, le président exécutif, Jean-François Soucasse s'est enfin exprimé sur l'antenne de France Bleu Saint-Etienne Loire.

Pourquoi ces 2 jours de silence ?

Le dirigeant évoque une "double sidération liée à la descente et aux événements". "Je crois que ma place était au milieu des gens avec qui je travaille au quotidien", assure Jean-François Soucasse. "On se laisse 48 heures pour respirer, être auprès de ses équipes, y compris des salariés," a indiqué le dirigeant du club.

A propos de la relégation de l'ASSE, il fait un constat: "C'est une saison manquée, une relégation à laquelle on n'a jamais voulu croire, d'autant quand elle finit par la double confrontation, dans un stade acquis à notre cause. Cette équipe a souvent flirté avec le vide mais il avait su l'éviter et faire preuve de résilience. Il ne faut pas fuir nos responsabilités, on ne peut pas trouver d'autres responsables que nous."

Concernant les débordements à l'issue de la rencontre contre Auxerre, le dirigeant donne aussi sa lecture. "Il ne faut pas avoir une lecture stéphano-stéphanoise. Il faut avoir une lecture plus large", selon lui. Concernant les faits, le club a déposé plainte contre X pour "violences" et "dégradations". Mais il ajoute : "Cela fait longtemps que nous défendons l'idée des sanctions individuelles".

Descente en 2e division : quelles conséquences ? 

"Aujourd'hui, une relégation en Ligue 2, c'est un budget divisé par deux, des incidences financières, économiques, juridiques, commerciales". Le président exécutif des Verts assume aujourd'hui cet échec mais assure être déjà dans l'action pour permettre au club de se relever. Et il tient à préciser en guise de bilan :je souligne que les derniers 18 mois ont permis de consolider de manière très significative la pérennité économique du club."

Extrait de l'interview sur France Bleu.

Jean-François SOUCASSE ©France tv

Et la saison prochaine ?

"Pascal (Dupraz) a été loyal. Il s'est investi beaucoup dans ce club. Il a consacré beaucoup de temps et d'énergie, de travail. Il est, comme nous, très peiné de cette situation", a expliqué Jean-François Soucasse qui confirme le départ de l'entraîneur. Son contrat se termine le 30 juin 2022 et l'Information était connue "dès le 5 décembre".

En revanche, il n'a donné aucune piste concernant le remplaçant de Pascal Dupraz. Le sujet est "dans les mains" de Loïc Perrin, le coordinateur sportif des Verts.

Quant à la vente du club, le sujet concerne les actionnaires. Le dirigeant dit se concentrer sur le nouveau projet. "C'est un sujet d'actionnaire. On ne peut pas travailler sur un projet et en même temps se soucier de la vente du club. Ce sujet devra être abordé en temps et en heure par les actionnaires (...) je ne suis pas dans ce timing là", précise-t-il.