Météo : orages, pluies et températures en berne annoncés jusqu'au 14 juillet

Les épisodes pluvio-orageux se multiplient avec des cumuls de précipitations très importants en Isère. Du jamais-vu depuis 2014 selon les prévisionnistes météo qui annoncent dans la foulée un temps perturbé au moins jusqu'au 14 juillet.
Fin de série et changement de scénario : sols et parapluies vont pouvoir sécher dès mardi.
Fin de série et changement de scénario : sols et parapluies vont pouvoir sécher dès mardi. © E. Sizarols - France 3

Quand le Tour de France traverse les Alpes, les images des spectateurs frigorifiés et emmitouflés montrent bien qu'à l'heure des bikinis, le mercure incite plutôt aux impers et polaires.

Selon les prévisionnistes météo, il est tombé ce mardi 6 juillet, notamment en Nord-Isère dans le secteur de Vienne et Péage-de-Roussillon, des cumuls de pluie correspondant à un mois de précipitations. Sans parler des orages, des bourrasques et de la grêle. Deux maisons ont été touchées par la foudre sur la commune de Septème et d'importantes inondations se sont produites.

Un été et un mois de juillet pour le moins renfrognés que les prévisionnistes comparent à celui de 2014. Et ce n'est pas fini. Des pluies abondantes s'abattent encore sur l'ouest de l'Isère, indique le site Météo-Express, relayant des images capturées aux Roches-de-Condrieu.

Les derniers étés avaient pourtant débuté sous le signe de la chaleur et de la sécheresse. Mais cette fois, les professionnels ne voient pas d'amélioration notable... avant le 14 juillet. Paradoxe du réchauffement climatique, ailleurs, les vagues de chaleur se succèdent avec des records absolus. En ce moment, c'est surtout l'Algérie qui est en surchauffe.

Plus près de nous, Météo-France Sud-Est explique que "la question n'est pas de savoir si nous allons atteindre les 50°C dans le Gard mais quand."

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prévisions météo météo