• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

La Métropole de Grenoble sort du brouillard

Vue de Grenoble / © France 3 Alpes
Vue de Grenoble / © France 3 Alpes

La préfecture de l'Isère a tenu les comptes. Sur 49 communes qui devaient se prononcer sur le futur périmètre de la Métropole de Grenoble, 48 ont déjà voté et une majorité a accepté la fusion entre Grenoble Alpes Métropole et les communautés de communes du Sud Grenoblois et du Balcon Sud Chartreuse.

Par France 3 Alpes

A ce jour, 29 communes ont délibéré favorablement et 19 défavorablement. Ces votes répondent "à la condition de majorité qualifiée exigée par les textes", explique-t-on en préfecture, "soit plus de la moitié des conseils municipaux représentant plus des 2/3 de la population."

Dans les mêmes conditions de majorité qualifiée, les élus se sont également accordés sur la composition du futur conseil communautaire de cette Métropole en devenir. 41 communes ont accepté l'idée des 124 membres installés à l'issue des élections municipales de mars 2014.

La préfecture explique aussi: "s'agissant de la période transitoire du 1er janvier à mars 2014, les mandats des actuels conseillers communautaires des trois collectivités seront prorogés jusqu'à l’installation du nouvel organe délibérant."

La Commission Départementale de Coopération Intercommunale doit encore se prononcer au cours du mois d'octobre 2013, juste avant la signature de l’arrêté préfectoral prononçant la fusion.

Cette nouvelle collectivité issue de la fusion comprendra donc 49 communes représentant une population totale de 440.466 habitants.

A lire aussi

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus