Cet article date de plus de 8 ans

La future Métropole de Grenoble se construit maintenant

Les élus de 49 communes de l'Isère votent en ce moment le périmètre de la future Métropole de Grenoble. Qu'on se le dise, c'est un mariage forcé voulu par l'Etat depuis 2011. Alors, le passage de la bague au doigt se fait parfois dans la douleur.
Si tout va comme l'Etat le voulait et le veut encore, et comme l'imagine la nouvelle loi de décentralisation, Grenoble sera officiellement une Métropole en 2015. Pour cela, il faut à cette grande agglomération un nombre suffisant d'habitants et une aire d'influence importante. En mariant 49 communes, comme le prévoit le périmètre actuellement discuté dans les conseils municipaux, le cap des 430.000 sera dépassé et la Métropole pourra naître. Certaines communes cette grosse agglomération seront alors distantes de 40km (ex. de Proveysieux à Miribel-Lachâtre). A la clef, des compétences plus importantes

Depuis 2011, les services de l'Etat ont joué les entremetteurs en rapprochant notamment les communautés Grenoble Alpes Métropole, le Sud grenoblois et le Balcon Sud Chartreuse. Les villes et villages concernés passent à présent au vote. Si Grenoble a dit "oui" ce lundi 26 août, de nombreuses petites communes ont déjà dit non (comme Champ-sur-Drac), tout en préparant l'avenir. Au cas où on leurs forcerait la main, elles ont voté en faveur d'autres délibérations comme le nombre de représentants dans la future structure. 

Des conseillers municipaux ont parfois refusé de voter pour le périmètre expliquant qu'ils n'avaient pas été mandatés pour cela par la population lors des dernières élections. De nouvelles échéances électorales approchant, elles donneront, selon eux, l'occasion de mettre cette question en débat. 

Quoiqu'il en soit, et après un premier rapide tour des communes qui ont déjà voté (notamment Echirolles et Fontaine qui semblaient hésitantes), la majorité semble avoir accepté d'adhérer à cette Métropole en devenir. 


La liste des communes de la future grande agglomération appelée à devenir Métropole


Grenoble                    
Saint-Martin-d'Hères
Echirolles
Fontaine
Meylan
Saint-Egrève
Seyssinet
Le Pont-de-Claix
Sassenage
Eybens
Vif
Vizille
Claix
Seyssins
Domène
Varces Allières et Risset
La Tronche
Gières
Saint-Martin-le-Vinoux
Jarrie
Corenc
Vaulnavey-le-Haut
Champ-sur-Drac
Le Fontanil
Brié et Angonnes
Noyarey
Saint-Paul-de-Varces
Saint-Georges-de-Commiers
Poisat
Le Gua
Veurey-Voroize
Herbeys
Champagnier
Notre-Dame-de-Mésage
Vaulnaveys-le-Bas
Le Sappey en Chartreuse
Séchilienne
Quaix-en-Chartreuse
Murianette
Venon
Saint-Pierre-de-Mésage
Bresson
Proveysieux
Notre-Dame-de-Commiers
Saint-Barthélémy-de-Séchilienne
Miribel-Lachâtre
Montchaboud
Sarcenas
Mont-Saint-Martin

La carte de la future grande agglomération devrait ressembler au dessin ci-dessous, soustraction faite de Chamrousse et Saint-Martin-d'Uriage qui n'entrent finalement pas dans le périmètre.


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique