Cet article date de plus de 6 ans

Michaël Brachet, trisomique, prépare les championnats de France de boules lyonnaises en Isère

Déjà sacré champion de France de boules sport adapté, Michaël Brachet va remettre son titre en jeu les 13 et 14 juin, en Isère. Grâce à ce sport et aux compétitions, le jeune homme est devenu plus autonome. Un rencontre vécue dans "Entre nous", la rubrique des belles idées de France 3 Alpes. 
© France 3 Alpes
"Il m'étonne beaucoup! Jamais je n'aurais imaginé qu'il irait à un tel niveau, il est extraordinaire", confie, émue, la mère de Michaël Brachet, champion de France de tir progressif sport adapté. Le jeune homme de 24 ans est trisomique. Il pratique les boules lyonnaises depuis 10 ans au club d'Eybens.

Très vite, il est repéré par ses entraîneurs et il enchaîne les compétitions. "Michaël c'est un moteur parce qu'on l'a vu progresser. Les autres, les autres boulistes, ils ont envie  de faire pareil. Et lui, il se dit qu'il y a du monde derrière, faut qu'il se batte", raconte Marie-Josée Colomby. La présidente du club est aussi membre du Comité départemental de sport adapté.

"Dans le club ils sont soudés", poursuit-elle, "parce qu'il partage les mêmes passions, mais aussi les mêmes problèmes".

Le club d'Eybens propose une dizaine de sports et compte 130 licenciés. ""Ils ont les mêmes envies, les mêmes désirs que nous, et le rôle des gens valides c'est de leur offrir la possibilité de réaliser leurs rêves" ajoute-t-elle. 

En plus des compétitions, le champion travaille dans les ateliers d'une association d'insertion pour handicapés à La Mure, l'AFIPAEIM. La pratique du sport adapté aux déficients intellectuels (à ne pas confondre avec la handi-sport qui est réservé aux handicapés physiques) lui a permis de gagner en autonomie dans sa vie de tous les jours. 

Les 13 et 14 juin, Michaël Brachet va remettre son titre en jeu dans sa région, en Isère : il disputera les championnats de France de boules lyonnaises sport adapté à Paladru, avec 200 autres athlètes. C'est la deuxième fois qu'une telle compétition est organisée. C'est surtout une première dans le département.

Une victoire pour le Comité Départemental de Sport Adapté et pour le Comité Départemental de Sport Boules du département. La Boule lyonnaise est l'une des premières discipline à s'être ouverte au sport adapté il y a huit ans.  

Sur le plateau, le sport boule est très pratiqué. Le père de Michaël, Jean-Michel Brachet, est lui-même champion de l'Isère. Ils sont licenciés dans un club matheysin, ce qui permet au jeune homme de jouer également avec des valides. 

Si le mélange est impossible en compétition, l'espoir du sport adapté est bien de susciter des rencontres entre joueurs non valides et joueurs valides. "Lorsque les jeunes verront une personne en situation de handicap dans la rue, ils se souviendront qu'ils ont joué avec des personnes comme Michaël, ils ne le regarderont plus de la même façon" explique Marie-Josée Colomby. 

Beaucoup moins médiatisé que le handi sport, le sport adapté a pourtant le même défi, changer le regard des valides, au plus jeune âge. 

Reportage Céline Aubert, Antoine Marnas, Gilles Neyret : 
durée de la vidéo: 03 min 08
Champion trisomique de boules lyonnaises

Le comité départemental de sport adapté
La Fédération Française de Sport Adapté a été créée en 1994, sous la houlette du ministère des Sport. Elle compte 53.000 licenciés en France et une trentaine de disciplines. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne sport handicap société