Cet article date de plus de 7 ans

Michael Schumacher sorti de coma : selon Gary Hartstein, ce n'est pas une bonne nouvelle !

Selon l'ancien médecin de la FIA Gary Hartstein, il n'y a "rien de nouveau" dans ce qu'a dit la porte-parole de la famille de Michael Schumacher, lundi 16 juin, car le pilote était sorti du coma dès qu'il a eu "des moments de conscience et d'éveil". Au contraire, le transfert en Suisse l'inquiète.
Le 2 juin sur son blog, Gary Hartstein prévenait : "nous n'aurons plus jamais de bonnes nouvelles de Michael Schumacher".

Ce lundi, la porte-parole de la famille du pilote Sabine Kehm a fait des déclarations qui semblent contredire cette prévision :

Réagissant dans un nouveau billet de blog titré "Bonnes nouvelles ?", l'ancien médecin de la FIA bouscule les idées reçues. S'il considère comme "une bonne nouvelle" que le pilote ait eu la force d'être ainsi héliporté vers la Suisse - sans doute après être passé par le service de rééducation -, il déplore le reste : "On nous dit ce que nous savons déjà, et qu'il ne faut plus s'attendre à recevoir des nouvelles. Cela laisse un goût amer."

 

Michael Schumacher est sorti du coma depuis longtemps


Gary Hartstein rappelle que Sabine Kehm avait déclaré le 4 avril que Michael Schumacher montrait "des moments de conscience et d'éveil". "Coma = pas de conscience, pas d'ouverture pour les yeux", rappelle Gary Hartstein. "Si vous ouvrez vos yeux mais en étant inconscient, vous êtes dans un état ​​végétatif", ajoute-t-il. "S'il y a en plus des signes d'interaction avec l'environnement, alors c'est un état ​​de conscience minimale", termine le médecin. Conclusion : depuis deux mois déjà, nous savons que Michael Schumacher n'est plus dans le coma mais au pire dans un état végétatif et, au mieux, dans un état de conscience minimale.

Sabine Kheim (porte-parole de la famille Schumacher, ndlr) fait une utilisation très cynique de la langue.


Pour Gary Hartstein, Sabine Kehm joue avec les mots. Par ses déclarations du 4 avril, elle a fait comprendre aux professionnels, "dans un langage clinique presque parfait", que Michael Schumacher était sorti du coma. Et ce n'est que deux mois et demi plus tard qu'elle le fait comprendre au grand public.

"C'est une utilisation très cynique de la langue, en utilisant la vérité pour donner une impression qui est presque certainement fausse", lance Gary Hartstein.

"Conscient" ou toujours en "état de conscience minimale" ?


Et si les déclarations "avec un air de triomphe" de Sabine Kehm aujourd'hui ne faisaient que confirmer la prévision de Gary Hartstein, à savoir que nous n'aurons plus de bonnes nouvelles de Michael Schumacher ? Le médecin campe sur ses positions : puisqu'il n'y a, en réalité, toujours pas de nouvelles, ce n'est pas une bonne nouvelle

"Je ne peux pas m'empêcher de penser que, si Michael avait totalement émergé de l'état de conscience minimale que Sabine décrivait avec autant de précision en avril, on nous aurait dit que Michael s'en va pour la réhabilitation, qu'il a des problèmes à s'exprimer et qu'il travaillera dur pour obtenir une amélioration", écrit le médecin. Au lieu de cela, l'entourage de Michael Schumacher confirme simplement qu'il est sorti du coma et qu'il souhaite que l'avenir se passe "dans un cadre privé".

Rappelez-vous qu'il y a beaucoup de centres de réadaptation qui peuvent traiter les patients ventilés.


Mais enfin, Michael Schumacher a bien quitté l'hôpital dans lequel il était admis depuis tant de mois ?! Certes, mais son transfert à Lisbonne, hôpital particulièrement reconnu en neurologie et proche de la commune de résidence du pilote, ne signifie certainement pas que Michael Schumacher est réveillé, au sens de quelqu'un qui est pleinement conscient et qui respire. "Rappelez-vous qu'il y a beaucoup de centres de réadaptation qui peuvent traiter les patients ventilés, donc ce transfert ne dit pas si oui ou non Michael respire spontanément", glisse le médecin-blogueur.

Au final, cette communication et cette fausse nouvelle ont de quoi, selon Gary Hartstein, "laisser à tous un goût amer et une immense tristesse pour la famille de Michael, et pour vous, ses fans".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
michael schumacher formule 1 sport santé