• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Le moustique tigre prolifère dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier

Le Puy-de-Dôme est placé en vigilance rouge à propos du moustique tigre. L'Allier est en vigilance orange. / © Philippe LAMBERT / MAXPPP
Le Puy-de-Dôme est placé en vigilance rouge à propos du moustique tigre. L'Allier est en vigilance orange. / © Philippe LAMBERT / MAXPPP

Le Puy-de-Dôme est placé en vigilance rouge à propos du moustique tigre. L'Allier est en vigilance orange. Souvent associé à des maladies, il ne faut pas pour autant forcément s'inquiéter outre mesure.
 

Par C. L avec Richard Beaune

Faut-il avoir peur du moustique tigre? Le département du Puy-de-Dôme est placé en vigilance rouge, celui de l'Allier en vigilance orange. Selon ce médecin clermontois, il peut être vecteur de maladies auxquelles nous sommes peu habitués. Le professeur Heni Laurichesse, chef du service des maladies tropicales au CHU de Clermont-Ferrand explique : "Ce moustique est capable de vous transmettre des maladies virales que sont la dengue, le chikungunya, dont on a beaucoup parlé. Plus récemment il a aussi été impliqué dans la transmission du virus zika, qui cause du retentissement chez les femmes enceintes et les bébés. Il va probablement se répandre dans toute notre vieille Europe, qui se réchauffe doucement mais tranquillement. On voit la carte, avec les départements qui montent. Dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier, on a de l'albopictus sans aucune difficulté".

Ne pas s'alarmer

Selon un entomologiste, il ne faut pas pour autant s'alarmer outre mesure. Jacques Brunhes, spécialiste du moustique souligne : "Ce moustique n'est pas plus dangereux. Effectivement, il est embêtant car, si c'était un nouveau venu, on ne serait pas habitué à être piqué le soir en 17h et 19h-20h. Là, il faut s'y faire un petit peu. Il n'est pas plus nombreux que les autres, pas plus douloureux. Il peut dans certains cas transmettre un virus, qu'il ira prélever chez un homme malade. S'il n'y a pas d'hommes malades dans la région, il n'y aura pas de transmission de quoi que ce soit".
Pour éviter sa prolifération, débarrassez-vous des eaux stagnantes dans votre environnement et pour vous en protéger, n'importe quel répulsif devrait faire l'affaire.
 
Le moustique tigre prolifère dans le Puy-de-Dôme et dans l'Allier
Le Puy-de-Dôme est placé en vigilance rouge à propos du moustique tigre. L'Allier est en vigilance orange. Souvent associé à des maladies, il ne faut pas pour autant forcément s'inquiéter. Intervenants : Professeur Heni Laurichesse, chef du service des maladies tropicales CHU Clermont-Ferrand / Jacques Brunhes, entomologiste retraité, spécialiste du moustique - France 3 Auvergne

 

Sur le même sujet

Réaction de Roland Bernard, conseiller municipal de Lyon

Les + Lus