C'est le sprinteur de Cofidis, Nacer Bouhanni, qui a franchi le premier la ligne d'arrivée de la 2e étape de Paris/Nice à Commentry. Mais à l'issue d'un sprint tendu, les commissaires ont déclassé le français et accordé la victoire d'étape au maillot jaune australien Michael Matthews.

Comme on pouvait s'y attendre, l'arrivée de la 2e étape de Paris-Nice qui reliait Contres (Loir-et-Cher) à Commentry (Allier) s'est disputée au sprint. Un sprint houleux entre le français de Cofidis, Nacer Bouhanni, et le maillot jaune australien d'Orica Greenedge, Michael Matthews.

Dans les 20 derniers mètres de cette étape qui comptait 213,5 km, les deux hommes se sont livrés à un mano à mano rugueux. Si Bouhanni a franchi la ligne d'arrivée avec un petit boyau d'avance sur son adversaire, les commissaires de course ont considéré que le sprinteur tricolore avait procédé à une manoeuvre qui méritait sanction. Après avoir visionné les images de l'arrivée à plusieurs reprises, ils ont déclassé le coureur de Cofidis, estimant qu'il avait tassé Matthews contre les barrières.

Une échappée qui fait pschit !

Un peu plus tôt dans la journée, dès le premier kilomètre de course, quatre hommes sont sortis du peloton. Tsgabu Grmay (Lampre), Matthias Brandle (IAM), Anthony Delaplace (Fortuneo) et Evaldas Siskevicius (Delko Marseille) ont vite mis le turbo pour compter 8'25" d'avance sur le reste de la troupe dès le 12e kilomètre. L'écart est même monté à plus de 10 minutes avant que les équipes de sprinteurs se mettent en marche. Le dernier des 4 échappés a été repris à une douzaine de kilomètres de Commentry.

C'est le sprinteur de Cofidis, Nacer Bouhanni, qui a franchi le premier la ligne d'arrivée de la 2e étape de Paris/Nice à Commentry. Mais à l'issue d'un sprint tendu, les commissaires ont déclassé le français et accordé la victoire d'étape au maillot jaune australien Michael Matthews. Intervenants : Monique et Abel, grands parents de Florian Vachon ; Florian Vachon, coureur cycliste de l'équipe Fortunéo Vital Concept


Les 5 premiers de l'étape Contres-Commentry :
1. Michael Matthews
2. Niccolo Bonifazio
3. Nacer Bouhanni
4. Alexander Kristoff
5. Arnaud Démare