Patrimoine. Avec la même couverture depuis 1967, l'Almanach Dauphinois, “un repère dans ce monde qui va si vite”

L'almanach Dauphinois et Savoyard, version 2019 / © Editions Rosset
L'almanach Dauphinois et Savoyard, version 2019 / © Editions Rosset

L'Almanach Dauphinois 2019 est sorti. Depuis 1967, l'ouvrage propose des documentaires et reportages certifiés "100 % originaux". A l'heure du tout numérique, l'Almanach se veut "un repère". Edité par la même famille depuis 3 générations, il n'a jamais changé de couverture.

Par Yann Gonon

L'Almanach Dauphinois 2019, et son grand frère, l'Almanach Savoyard, sont désormais disponibles chez les marchands de journaux de la région. Depuis 1967 pour l'un, et depuis 1946 pour l'autre, les petits ouvrages proposent des reportages et des enquêtes qui fleurent bon le terroir et la tradition.

 

Actualité et terroir



Petit, compact, tout en noir et blanc, vous l'avez forcément déjà aperçu sur le buffet de votre grand-mère. Il ne ressemble ni à un journal, ni tout à fait à un livre, il est pourtant un peu des deux. L'ouvrage traite à la fois d'actualité et de terroir. "Il est aussi devenu un véritable objet de décoration" explique Michel Rosset, le directeur de la publication de l'Almanach et "s'il n'est pas dans le foyer, il nous manque".

C'est le grand-père de Michel Rosset qui a édité le premier "Almanach Savoyard" en 1946. Sa mère a repris le flambeau et créé l'Almanach Dauphinois. Michel Rosset poursuit l'aventure familiale depuis 1990. Avec sa maison d'édition Arthéma, il publie également des ouvrages consacrés au patrimoine des régions.

Les Almanachs se veulent "le reflet de la mémoire, du patrimoine, des traditions, et de l’histoire" de nos régions. Ils se veulent aussi "un guide du quotidien, mêlant agenda, calendrier, conseils pratiques" ou encore "actualités". 

 

Complémentaire avec internet



L'actualité version l'Almanach Dauphinois, ce n'est pas celle des chaînes d'informations ou des réseaux sociaux. Michel Rosset assume un traitement plus lent de l'actualité. "Nous sommes complémentaires avec internet" détaille-t-il. "Tout va tellement vite, on prend le temps de revenir sur l'actualité, de prendre du recul, on ne garde que l'essentiel".

L'essentiel pour l'édition 2019 ? En vrac, un article sur les "batteries-fanfares" dauphinoises qui défilent encore dans nos villages, un reportage sur la nouvelle distillerie de la Chartreuse ou encore... Le récit du premier concert de Johnny Hallyday à Grenoble en 1961.

L'Almanach Dauphinois 2019 est disponible depuis début novembre au prix de 6,45 euros. L'Almanach Savoyard, qui comporte un cahier supplémentaire, coûte 6,90 euros.


 

En attendant le Tour au Grand Colombier

Les + Lus