Des perchoirs pour les cigognes sur le réseau électrique du Trièves

Afin de protéger les cigognes, ERDF et la Ligue pour la Protection des Oiseaux ont procédé, à la mi-juillet, à plusieurs interventions sur les supports du réseau électrique, où les cigognes blanches risquent de se poser lors de leur période de migration postnuptiale, fin août.

© ERDF
C'est un fait connu. Suivant les conditions météo, les migrateurs, notamment les cigognes, ont souvent du mal à passer le massif du Trièves, en Isère. C'est pourquoi il n'est pas rare de voir des groupes de 30 à 50 cigognes posées dans ce secteur.

Leur choix va naturellement vers les points hauts, comme les églises, les pylônes... Sept cigognes blanches ont ainsi été électrocutées en août 2014. Afin de remédier au problème, ERDF et la LPO ont signé une convention pour installer plusieurs dispositifs. D'une part, des perchoirs ont été arrimés au sommet des installations électriques à une distance sécurisante des lignes. D'autre part, des tiges dissuasives, d'un mètre environ, empêchent leur atterrissage dans les zones dangereuses.

ERDF a tout à y gagner puisque le contact des oiseaux avec les lignes occasionne des microcoupures perceptibles sur le réseau électrique.

© ERDF


Mi-juillet, une équipe de quatre agents ERDF a été mobilisée pour installer ces dispositifs de protection sur sept pylônes dans le secteur de Monestier-du-Percy. Outre les tiges et des perchoirs, ils ont aussi posé des accessoires isolants. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux énergie environnement