PHOTOS. "Marchons enfants" à Grenoble, Annecy et Chambéry contre l'ouverture de la PMA à toutes les femmes

"Marchons enfants", un collectif d'associations opposé à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes appelait à une manifestation nationale ce samedi 10 octobre. A Grenoble, Annecy et Chambéry, plusieurs centaines de personnes se sont mobilisées.

Le collectif d'associations Marchons Enfants, dont la Manif pour tous, appelait à manifester ce samedi à Grenoble, Annecy et Chambéry, comme dans une soixantaine de villes en France contre le projet de loi bioéthique et en particulier contre l'ouverture de la PMA à toutes les femmes.

Les organisateurs, qui comptent également l'association anti-IVG Alliance Vita et les associations familiales catholiques (AFC), demandent le retrait du projet de loi bioéthique et protestent contre "la PMA sans père" et la GPA. Voté le 1er août en deuxième lecture à l'Assemblée nationale, le projet de loi devrait être adopté définitivement dans les prochains mois.

"Est-ce que la privation de père est un progrès ?" s'interroge un manifestant à Chambéry. "Nous ce que l'on défend, c'est les droits de l'enfant" estime un autre manifestant "on est en train de créer des générations d'orphelins de père".
En janvier, des dizaines de milliers de personnes venues de toute la France, opposées à l'ouverture de la PMA à toutes les femmes, avaient manifesté dans la capitale, aux cris de "Liberté, égalité, paternité", à l'avant-veille de l'examen au Sénat du projet de loi sur la bioéthique.
En raison du coronavirus, ce samedi, les manifestations ont été démultipliées dans toute la France pour éviter les rassemblements trop importants.

Contre-manifestation à Grenoble

A Grenoble, une contre-manifestation demandant l'ouverture de la "PMA pour tou.te.s" a rassemblé plusieurs centaines de personnes.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité