• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Pic de chaleur : feux de broussailles à répétition dans les Alpes

Quatre incendies au moins ont eu lieu dans la journée du mercredi 27 février, enregistrée comme la plus chaude et la plus sèche de cet hiver. / © D. Charlet / AFP
Quatre incendies au moins ont eu lieu dans la journée du mercredi 27 février, enregistrée comme la plus chaude et la plus sèche de cet hiver. / © D. Charlet / AFP

Un thermomètre supérieur à 20 degrés et des skieurs en t-shirt dans les Alpes.. Le 27 février 2019 est, selon Météo-France, la journée d'hiver la plus estivale que la France ait connu depuis 1950. Conséquence directe de cette douceur : une sécheresse exceptionnelle et des feux à répétition en forêt.

Par Cécile Sauzay

Difficile de voir l'hiver ces derniers jours, dans les Alpes. Et ce mercredi 27 février bat tous les records : le mercure a grimpé, et encore grimpé.. jusqu'à frôler les 20 degrés. Selon Météo-France, c'est un record, un pic de douceur jamais enregistré jusqu'ici (les mesures débutent en 1950). Du soleil pour les stations de ski, mais une très grande sécheresse en forêt...car le jour le plus chaud est aussi le plus dévastateur pour la végétation. De nombreux incendies ont démarré dans la journée, dont quatre au moins en région Auvergne-Rhône-Alpes. Les pompiers n'ont jamais vu ça. 

Ce mercredi après-midi, une quarantaine de pompiers de la Savoie et de l'Ain s'étaient mobilisés pour venir à bout d'un feu de broussailles dans les pentes raides qui surplombent la commune de Lucey (Savoie), tout près du Rhône. Plus d'un hectare de forêts a été ravagé par les flammes, soit une fois et demi un terrain de football. Aucune habitation ne se trouve à proximité. 

Même scénario à Montsapey (Savoie), où près de 500m2 sont partis en fumée. Mentionnons également ce feu de broussailles à La Flachère (Isère), ou celui qui a démarré sur les hauteurs de Voiron, où 800m2 de terrain ont été en proie aux flammes aujourd'hui. Pour ce dernier cas, deux maisons se trouvaient dans la zone et ont été protégées par les pompiers de l'Isère.

Situation climatique exceptionnelle pour un mois de février

Le nombre de feux, malgré leur faible ampleur, a surpris les sapeurs pompiers de la Savoie : "C'est du jamais vu en cette saison, nous avons deux mois d'avance par rapport à la météo", indiquent les secours savoyards. Ces derniers attribuent les départs de feu à des conditions naturelles plutôt qu'à des écobuages mal maîtrisés - comme en Corse ce week-end. 

Mais une telle douceur en cette saison, est-ce que c'est vraiment du jamais vu ? En 1990 comme en 1998, la France avait aussi connu une période d'extrême douceur durant la deuxième quinzaine de février avec une moyenne des maximales sur le pays proche de 15 °C (respectivement 15,2 °C et 14,7°C, pour une normale de 10,1 °C sur cette période). Mêmes moyennes que cette année...en revanche, le pic de chaleur, lui, est inédit - en particulier dans le sud du massif alpin, où d'impressionants incendies ont décimé une partie de la végétation ces derniers jours. 

 






 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'hommage des supporters lyonnais à Juninho 2

Les + Lus