Océane Pozzo versus SNCF: la snowboardeuse déboutée par les Prud'hommes de Chambéry

© photo Stéphanie Lamy / AFP
© photo Stéphanie Lamy / AFP

L'ex-championne de snowboard Océane Pozzo, qui réclamait à la SNCF 350.000 euros de dommages et intérêts pour licenciement abusif, a été déboutée de sa demande par le Conseil de prud'hommes de Chambéry.

Par France 3 Alpes avec AFP

Océane Pozzo a été championne du monde juniors de snowboard en 2009 et vice-championne d'Europe 2013. En décembre 2010, elle était embauchée par la SNCF et officiait lorsque sa saison sportive s'achevait comme agent commercial détaché à la vente de billets à Annecy dans le cadre d'un CDI aménagé à mi-temps.

Depuis 1982, la SNCF propose aux sportifs français de haut niveau des contrats d'insertion professionnelle aménagés qui débouchent, au terme de leur carrière, sur un emploi au sein de l'entreprise. Mais à l'été 2014, le transporteur ferroviaire rompt le contrat avec la jeune femme alors enceinte de quatre mois, lui reprochant "plusieurs manquements".

La championne, aujourd'hui âgée de 27 ans, affirmait de son côté que la SNCF n'avait pas respecté ses obligations concernant les horaires et les postes de travail. Une situation qui aurait pesé sur ses entraînements, sa condition physique et psychologique ne lui permettant plus de se qualifier pour les JO de Sotchi et la Coupe du Monde de snowboard.

Ce jeudi 3 mars, elle a été déboutée de sa demande. Elle dispose d'un mois pour faire éventuellement appel.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus