Accident de luge du Mont-Dore : réactions après le décès du petit Noël

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claude Fallas

Le petit Noël, victime d'un accident de luge au Mont Dore le 2 mars est décédé vendredi dernier. Depuis 2 mois et demi, il était dans le coma. L'avocate de la famille, Maître Jehanne Collard, dénonce l'attitude de la justice qui, selon elle, ne communiquerait pas avec les parents de la victime.

Depuis le 2 mars, pour la famille du petit Noël, ce sont dix semaines de souffrances, mais aussi dix semaines d'enfer judiciaire. Maître Jehanne Collard, qui s'est fait de la défense des victimes une spécialité, dénonce le mutisme du Parquet à l'égard des victimes en général, même si la justice fait parfaitement son travail : "Ce qui est assez inadmissible, c'est que les victimes, durant le temps de l'enquête préliminaire n'ont aucune information. Mes clients ne peuvent pas savoir si le maire a été entendu, ce que le maire a dit, ce que les témoins ont dit. Il y a toute une période pendant laquelle la victime n'a absolument pas accès aux informations concernant l'enquête, et ce vide judiciaire ne fait qu'aggraver la souffrance des victimes."

Le 2 mars dernier, le petit Noël faisait de la luge avec sa maman en amont de la station du Mont Dore, au milieu de dizaines d'autres enfants. A quelques mètres de là, la Dordogne était en crue, gonflée par un début de fonte des neiges. Tout à coup, le petit garçon glisse sans réussir à s'arrêter et tombe dans la rivière.

Sa mère et les témoins ne parviendront pas à le rattraper. Il va traverser toute la ville avant d'être récupéré deux kilomètres plus loin par d'autres agents municipaux. Il sera alors évacué sur l'hôpital de Clermont-Ferrand puis à Garches où il est mort vendredi.

Au-delà de la souffrance des parents, l'avocate de la famille dénonce à nouveau la responsabilité du maire du Mont-Dore contre lequel une plainte a été déposée par les parents. "Le maire, il faudrait peut-être le rappeler à son devoir humain, respecter la souffrance des parents, souffrance qui est liée quand même à la faute inadmissible qu'il a commise en ne soulignant pas la dangerosité de ce qui est une piste de luge dans sa commune. Il faudra que la justice passe, et il faudra qu'il soit sanctionné à la hauteur de la faute qu'il a commise, ne serait-ce que pour que demain, d'autres enfants ne subissent pas le même sort."

Le maire du Mont-Dore s'en tient quant-à lui à ce qu'il a déjà dit. Il estime que c'est un drame pour la famille, mais il regrette que, comme de plus en plus souvent, on mette en cause la responsabilité du maire.
durée de la vidéo: 01 min 39
Réactions après le décès du petit Noël

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.