Alexandre Fischer (ASM Clermont Auvergne) : “ Il faut donner le meilleur de soi-même”

Le joueur de l'ASM Clermont Auvergne Alexandre Fischer a été élu homme du match lors de la rencontre face à l'Ulster. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Le joueur de l'ASM Clermont Auvergne Alexandre Fischer a été élu homme du match lors de la rencontre face à l'Ulster. / © THIERRY ZOCCOLAN / AFP

Les distinctions s'enchainent pour le joueur de l'ASM Clermont Auvergne Alexandre Fischer : d'abord retenu parmi les joueurs français pour le tournoi des 6 Nations, puis élu "homme du match" samedi 11 janvier face à l'Ulster, il revient sur une semaine riche en émotions.

Par S.B. avec Jean-Luc Roussilhe

D'abord sélectionné parmi les 42 joueurs français retenus pour le tournoi de 6 Nations par Fabien Galthié, puis élu "homme du match" lors de la rencontre face à l'Ulster ce samedi 11 janvier, à seulement 21 ans, Alexandre Fischer n'en finit plus de faire parler de lui. Le jeune joueur garde malgré tout la tête sur les épaules et les yeux fixés sur ses objectifs : les quarts de finale de la Champions Cup et la sélection pour le tournoi.

Alexandre Fischer, tout se bouscule cette semaine pour vous ?

Alexandre Fischer : "Oui, une semaine un peu spéciale pour moi, j'ai été appelé par Fabien Galthié mercredi matin et je ne m'y attendais pas, comme l'année dernière je me suis blessé contre Toulouse. J'ai repris depuis peu, donc c'est une grosse surprise pour moi et je suis très content. À la suite de ça, le titre de "meilleur homme du match", mais ça c'est moins important pour moi, c'est plus pour l'équipe."

Pour vous, c'est une reconnaissance du travail accompli ?

Alexandre Fischer : "J'ai encore du travail malgré tout, mais oui, j'ai bossé pour y arriver. Tout n'est pas fait parce que c'est la liste des 42 et le groupe n'est pas encore vraiment formé, alors on verra sur place comment ça va se passer. Le but c'est de faire partie des joueurs qui disputeront le tournoi des 6 Nations, on va tout faire pour."

Vous dites souvent que vous êtes nerveux avant les matchs, il y a eu une appréhension à disputer le match de samedi face à l'Ulster dans un stade plein à craquer ?

Alexandre Fischer : "Je suis quelqu'un de stressé à la base, du coup, tous les matchs me stressent un peu, mais là c'était un match très important pour nous, pour se qualifier pour les quarts de finale. Il reste encore un match face aux Harlequins ce week-end pour recevoir le quart de finale à la maison. Ce serait mieux pour nous et pour le public d'ici, pour l'engouement de tout le peuple auvergnat. Ça nous ferait du bien je pense et nous aiderait, pourquoi pas, à passer en demi-finale."
Comment s'est passé votre entrée en jeu après la blessure d'Arthur Iturria ?
 
Alexandre Fischer : "Il n'y a pas de questions à se poser, tout le monde est à fond, il faut y aller et donner le meilleur de soi-même."
 
Question : Vous pensiez réussir à vous installer aussi vite dans cette équipe ?

Alexandre Fischer : "Il ne faut pas dire qu'on est installé parce que tout peut changer d'un jour à l'autre. Il faut toujours travailler, et après on verra de quoi est fait demain. On est tous pareil quand on monte dans le monde professionnel, on essaye de donner un maximum, de travailler encore un peu plus. J'ai la chance d'évoluer avec d'autres jeunes joueurs qui sont montés avec moi, et on en profite pour travailler le plus possible."

Sur le même sujet

Les + Lus