Allier : le poulailler intensif de Bressolles stoppé par la justice

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes

Mardi 18 décembre, le juge des référés du tribunal administratif de Clermont-Ferrand a décidé de suspendre le projet d'exploitation d'un poulailler industriel à Bressolles, dans l'Allier. Ce projet concernait l'élevage de 160 000 poulets et de 12 000 dindes par an.
 

Mardi 18 décembre, le juge des référés du tribunal administratif de Clermont-Ferrand a décidé de suspendre le projet d'exploitation d'un poulailler industriel à Bressolles, dans l'Allier. Le juge a ainsi donné raison aux associations "Bressolles bien vivre" et L214. Il y a plus d'un an, les associations avaient décidé de saisir le tribunal administratif de Clermont-Ferrand par l'intermédiaire de leur avocat, Maître Jean-Christophe Ménard, afin de contester la légalité de l'enregistrement du dossier accordé par la Préfète de l'Allier.



Une bataille judiciaire





Mardi 18 décembre, le juge des référés a donc décidé de suspendre, en urgence, l'exploitation de cet élevage, en raison notamment de la proximité de zones protégées. Dans un communiqué de presse, l'association de protection animale L214 salue cette décision : "C'est une très bonne nouvelle pour la cause animale et environnementale. Cette décision évitera à des milliers d’animaux de franchir les portes de cet élevage intensif". L'implantation du poulailler devait permettre l'élevage de 160 000 poulets et de 12 000 dindes par an. Pour autant, le projet n'est pour le moment pas encore annulé. Il faudra attendre la décision de la justice administrative sur la validité de l'arrêté préfectoral. 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité