“C’est plus sympa d’être déguisé” : à Clermont-Ferrand, la corrida de Noël amuse petits et grands

C’est la dernière foulée de l’année 2023 : la corrida de Noël. À Clermont-Ferrand, une centaine de téméraires se sont lancés, ce jeudi 28 décembre, dans cette course festive. Avec une seule idée en tête : s’amuser.

On ne pouvait pas les manquer. En cette soirée du jeudi 28 décembre, cinq Clermontois, fidèles habitués de la course, avaient revêtu leurs plus beaux costumes de French Cancan. Ils confient amusés : “Au fur et à mesure des années, on est de moins en moins habillés. C’est ça, le délire”

S’amuser entre les deux fêtes 

Parmi les autres coureurs, beaucoup étaient également déguisés. C’est le cas de ce père et de sa fille. Ils racontent la raison de leur participation à cette course originale : “C’est pour partager un moment avec mon père, s’amuser avec nos déguisements et prendre du plaisir”. Un autre participant confie : “C’est plus sympa d’être déguisé. Il y a toujours un esprit de compétition pour certains. On est quand même emmenés par un dossard, malgré le déguisement”. Emmené par un dossard, mais aussi par la volonté d’éliminer les excès après les fêtes. Des coureuses précisent : “On a beaucoup mangé, pas mal bu. C’est un petit moment pour évacuer tout ça”. 

durée de la vidéo : 00h01mn41s
“C’est plus sympa d’être déguisé” : à Clermont-Ferrand, la corrida de Noël amuse petits et grands ©M. Le Bobinnec / M. Verlaine / France 3 Auvergne

Courir dans la bonne humeur 

Au départ, ils étaient plus de 700 coureurs à s’élancer pour les 10 kilomètres, dans les rues de Clermont-Ferrand. Un peloton très coloré, sous le regard émerveillé des plus jeunes. À l’arrivée, Corentin Jouvelon s’impose pour la deuxième année consécutive. Victoire en 31 minutes et 44 secondes. Loin derrière, les stars de la soirée, les French Cancan, ont encore de l’énergie. “On est prêts à recommencer si vous voulez, lance l’un d’eux. Une chorégraphie peut partir à tout moment”. Son camarade ajoute : “À la fin, il y a toujours une petite chorégraphie finale”. Il poursuit : "J’espère que, cette fois-ci, on va gagner le prix”. 

Le prix du meilleur déguisement est évidemment pour eux. On se demande ce qu’ils nous réservent pour l’année prochaine… 

Propos recueillis par Marie Le Bobinnec / France 3 Auvergne.