CARTE. Clermont-Ferrand : ce que vous devez savoir sur les 30 km/h

Publié le Mis à jour le
Écrit par Catherine Lopes
A Clermont-Ferrand, à partir du 1er décembre, la vitesse sera limitée à 30 km/h.
A Clermont-Ferrand, à partir du 1er décembre, la vitesse sera limitée à 30 km/h. © Richard Beaune / FTV

A partir du 1er décembre, la vitesse sera limitée à 30 km/h à Clermont-Ferrand. Les grands boulevards passeront à 50 km/h. Découvrez la carte des axes concernés.

A compter du 1er décembre, les automobilistes devront prendre de nouvelles habitudes au volant de leur véhicule. En effet, dans la capitale auvergnate, la vitesse sera désormais limitée à 30 km/h. Actuellement, 26 % des axes linéaires en agglomération affichent cette limitation. Après ce déploiement, ce sera 83 %. Les axes de transit (pénétrantes urbaines, voies structurantes) resteront limités à 50 km/h. Découvrez avec la carte ci-dessous les différents axes qui sont concernés par ce changement de limitation de vitesse.                    

L’annonce avait été faite par le maire (PS) de la ville, Olivier Bianchi, le 14 septembre. Cette décision figurait dans le programme de campagne du candidat socialiste lors des élections municipales de 2020. Dans un communiqué publié le lundi 22 novembre, l’élu indique : « Il faut apaiser Clermont-Ferrand. Les habitants le réclament. Ils veulent moins de bruit, moins de pollution, moins d’accidents…Ils veulent pouvoir marcher en toute sécurité, se déplacer à vélo sereinement. Bref, ils demandent un meilleur partage de l’espace public afin de répondre aux enjeux de la mobilité durable. Oui, en limitant la vitesse de circulation à 30 km/h, nous allons apaiser la ville et la rendre plus agréable. En France, de nombreuses communes ont franchi ce cap. Cet engagement de campagne complète toute une série de grands projets autour des questions de mobilité ».

Une mesure qui fait débat

Cyril Cineux, adjoint (PCF) en charge notamment de la mobilité durable et de la circulation, justifie cette mesure : « D’abord, ça fait une ville plus apaisée. Quand on diminue sa vitesse, on est plus attentif à ce qui se passe autour de soi. On est plus attentif par exemple aux cyclistes, aux piétions, aux enfants qui peuvent traverser en dehors des passages piétons. Cela permet de baisser le nombre d’accidents et notamment les accidents mortels. Ensuite, il y a un apaisement général de la circulation et de la façon dont se comportent les uns et les autres. En voiture, quand vous roulez à 30 km/h, c’est plus calme. Il y aura la possibilité d’avoir un peu de report modal car plus de 40 % des déplacements à Clermont-Ferrand font moins de 3 km. Cela correspond aussi à une volonté de réduire la pollution ». Pour l’opposition, cette mesure n’est pas bonne. Il faut d'abord créer des infrastructures avant de réduire la vitesse. Jean-Pierre Brenas, conseiller municipal d'opposition (LR), indique : « Monsieur Bianchi s’aligne sur madame Hidalgo, qui est son maître à penser en matière de mobilité. Cette mesure vise à enquiquiner les automobilistes et elle ne va pas réduire le nombre d’accidents ni la pollution. Nous préconisons trois mesures plus efficaces et plus courageuses. La première est de réduire le nombre de véhicules circulant à Clermont-Ferrand, en développant les axes de contournement. La deuxième mesure est à l’adresse des automobilistes : ils doivent faire plus attention aux cyclistes, par des campagnes de communication. La troisième mesure est de faire enfin de véritables pistes cyclables sécurisées car nous avons un gros retard ».

110 panneaux posés

Afin d’informer les usagers de ce changement, 110 panneaux « zone 30 » seront déployés de manière progressive en entrées de ville. Du marquage au sol sera également ajouté sur les axes maintenus ou abaissés à 50 km/h. Sur les zones passées à 30 km/h, les « ondes vertes » aux feux tricolores seront maintenues et ajustées à la nouvelle limitation. Les opérations de contrôle de la vitesse ne débuteront pas avant 2022. Dans le communiqué de presse publié le lundi 22 novembre, la mairie souligne : « Il s’agit aussi de répondre au défi du changement climatique, en réduisant les effets néfastes de la circulation automobile et en développant les transports en commun et les modes de déplacement actifs comme le vélo, qui reste le moyen de transport le plus économique et le plus rapide en milieu urbain ».

23 km de double sens cyclables en plus

Cette limitation permettra, selon la collectivité, de créer 23 km de double sens cyclables supplémentaires sur les voies en sens unique à 30 km/h. Cette évolution, inscrite dans le cadre du Schéma cyclable de la métropole, se matérialisera par la pose de panneaux « sauf cycles » et des marquages horizontaux. À plus long terme, la réduction de la vitesse reposera sur une requalification des voiries et d’espaces publics.
A compter du 4 décembre, les transports en commun de la Métropole Clermont Auvergne seront gratuits tous les week-ends.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.