• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand : l'appel désespéré d'une mère après l'inquiétante disparition de son fils

Yasmina Kaouche est très inquiète par la disparition de son fils, Malik Madadi, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 19 septembre. / © Valérie Riffard / France 3 Auvergne
Yasmina Kaouche est très inquiète par la disparition de son fils, Malik Madadi, qui n'a plus donné signe de vie depuis le 19 septembre. / © Valérie Riffard / France 3 Auvergne

Un Clermontois de 35 ans, Malik Madadi, n’a pas donné de nouvelles à ses proches depuis le 19 octobre. Une disparition inquiétante prise au très sérieux par la police qui a ouvert une enquête.

Par V.C avec Valérie Riffard

Yasmina Kaouche est désemparée. Son fils de 35 ans, Malik Madadi qui résidait à Clermont-Ferrand n’a plus donné signe de vie depuis le 19 septembre. Sa disparition est jugée inquiétante par la police qui a ouvert une enquête.

« Le 19 septembre, Malik a déposé son fils le matin puis il m’a accompagnée au bus car je partais en cure à Dax pour 3 semaines. Je n’ai plus eu aucune nouvelle depuis.  Mon fils a l’habitude de m’appeler tous les 2 jours, on est très fusionnels » confie la mère du Clermontois disparu.

Yasmina Kaouche se rend au commissariat dès son retour de cure, mi-octobre. L’enquête est confiée à la sûreté départementale du Puy-de-Dôme.

De son côté, la mère de famille se renseigne aussi auprès des amis de son fils. Elle découvre qu’il avait de mauvaises fréquentations dans le secteur des stupéfiants. « C’est un milieu non fréquentable, c’est ça qui m’inquiète », explique la mère de Malik.
 
Malik Madadi, 35 ans, n'a plus donné de nouvelles à ses proches depuis le 19 septembre. / © France 3 Auvergne
Malik Madadi, 35 ans, n'a plus donné de nouvelles à ses proches depuis le 19 septembre. / © France 3 Auvergne


Selon elle, son fils a subi une très violente agression déjà en août dernier à Clermont-Ferrand : « Il passait Place de Jaude, vers 1h du matin quand il a reçu un grand coup sur la tête. Il a fait un malaise, il a été hospitalisé pour un traumatisme crânien. Il a eu deux caillaux dans la tête » détaille Yasmina Kaouche. Une agression pour laquelle il a déposé plainte mais qui à ce jour reste non résolue. 

Qu’est-il arrivé à Malik Madadi ? Tous les scénarios possibles se bousculent dans la tête de sa mère. « Il faut que je sache s’il est mort ou vivant », raconte-t-elle avec beaucoup d’émotion.  

Depuis, les enquêteurs ont procédé à une vingtaine d'auditions, mais ils ne privilégient toujours aucune piste.
Clermont-Ferrand : l'appel désespéré d'une mère après l'inquiétante disparition de son fils
Un Clermontois de 35 ans, Malik Madadi, n’a pas donné de nouvelles à ses proches depuis le 19 octobre. Une disparition inquiétante prise au très sérieux par la police qui a ouvert une enquête. Intervenante : Yasmina Kaouche, mère de Malik Madadi - V. Riffard / J. Jazeix / M. Canuto / France 3 Auvergne

Appel à témoin
Malik Madadi a 35 ans, il a le crâne rasé et visage émacié, et mesure 1,80 m. Toute personne disposant d'informations à son sujet est priée de contacter le commissariat clermontois au 04.63.05.22.22.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus