Clermont-Ferrand : un mouvement de grève prévu jeudi chez Hop! Regional

Le 15 juin 2015, les salariés de Hop avait débrayé pour protester contre la suppression de 27 postes à Clermont-Ferrand et Lille. / © France 3 Auvergne
Le 15 juin 2015, les salariés de Hop avait débrayé pour protester contre la suppression de 27 postes à Clermont-Ferrand et Lille. / © France 3 Auvergne

La CGT Hop! Régional appelle les salariés de l'entreprise à un mouvement de grève jeudi 12 novembre. Le syndicat dénonce la réduction de la flotte et la suppression de 200 postes dans les trois compagnies du groupe, Hop! Airlinair, Hop! Britair et Hop! Régional.

Par Céline Pauilhac

C'est une grève interprofessionnelle qui se profile à l'horizon de jeudi prochain à Clermont-Ferrand. Les salariés de l'Atelier industriel de l'aéronautique (AIA), de l'aéroport d'Aulnat, d'Aubert & Duval et d'ACC sont appelés à se joindre au mouvement social de Hop! Regional. 150 grévistes sont attendus ainsi qu'un certain nombre de personalités syndicales : Philippe Martinez, le secrétaire Général de la CGT ; Jérôme Vérité, secrétaire général de la fédération Transport ; Miguel Fortea, secrétaire general de la CGT Air France ; David Ricatte, administrateur salarié d'Air France...

La principale revendication des grévistes est de stopper la réduction des effectifs. Selon Stéphane Chaussidon, délégué syndical CGT HOP! Regional, 245 supressions de postes sont prévues dans le groupe Hop! sur un effectif total de 3000 salariés. Et le site de Clermont-Ferrand paierait un lourd tribut : une soixantaine de postes supprimés sur un effectif de 300. Et le délégué CGT de rappeler que depuis 3 ans, "beaucoup d'efforts" ont été demandés aux employés : selon lui, la réduction de la masse salariale de 15% a réduit le nombre de congés d'ancienneté et gelé les salaires.

Enfin, le syndicaliste réclame "un vrai projet de développement" pour l'entreprise dont le chiffre d'affaires s'élèvait en 2014 à 1,7 milliards d'euros.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus