A Clermont-Ferrand, les retraités protestent contre la baisse de leurs pensions

Jeudi 14 juin 2018, les retraités voient rouge Place de Jaude à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Environ 600 personnes ont dénoncé la baisse de leur pouvoir d'achat. / © F3 Auvergne/ P. Franco
Jeudi 14 juin 2018, les retraités voient rouge Place de Jaude à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Environ 600 personnes ont dénoncé la baisse de leur pouvoir d'achat. / © F3 Auvergne/ P. Franco

Comme dans plusieurs grandes villes de France, 600 retraités selon la Préfecture se sont rassemblés jeudi 14 juin à Clermont-Ferrand pour protester contre la politique du gouvernement et la baisse de leur pouvoir d'achat.

Par BC

Comme dans plusieurs grandes villes de France, 600 retraités se sont rassemblés jeudi 14 juin à Clermont-Ferrand pour protester contre la politique du gouvernement et la baisse de leur pouvoir d'achat.

Les retraités étaient appelés à manifester par une intersyndicale CGT, FO, CFTC, CFE-CGC, FSU, Solidaires, FGR-PP, LSR, Ensemble et Solidaires-UNRPA. Parmi les revendications des manifestants, un slogan a fait l’unanimité chez les retraités en colère : " Pas de pensions inférieures au Smic."

La politique du gouvernement est vivement dénoncée : " Ce n'est pas au niveau des retraités, que l'on traite de nantis, que l'on doit trouver de l'argent, mais là où il y en a. C'est à dire au niveau des grandes fortunes." 

Dans une lettre ouverte au président Macron, le président de la Confédération Française des Retraités (CFR), Pierre Erbs, regrette "un refus de dialoguer" de la part du gouvernement et demande que, comme les actifs, les retraités bénéficient de compensations à la hausse de la CSG.


Sur le même sujet

Portrait de Jules futur journaliste sportif

Les + Lus