• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Clermont-Ferrand - Ruben Gado, la jeune pépite du décathlon français

Le décathlète clermontois Ruben Gado à l’entraînement au Stadium Jean Pellez. / © Laurent Pastural - France 3 Auvergne
Le décathlète clermontois Ruben Gado à l’entraînement au Stadium Jean Pellez. / © Laurent Pastural - France 3 Auvergne

À 24 ans, Ruben Gado est un des espoirs français du décathlon. Licencié du Clermont Athlétisme Auvergne, il est coaché par le Clermontois Aurélien Preteseille. Les deux hommes, inséparables, visent la plus haute marche et se préparent aux Jeux olympiques.

Par MT avec Laurent Pastural

Le rendez-vous avait été donné dans une brasserie bien connue des jeunes clermontois. Ruben Gado est l'un des meilleurs combinards français, un prodige du décathlon, cette discipline redoutable qui combine dix épreuves : quatre courses, de 100 mètres, 400 mètres, 110 mètres haies et 1.500 mètres ainsi que trois sauts, en longueur, hauteur et en perche et trois lancers, de poids, de disques et de javelots.

"Ce n'est pas nous qui choisissons la discipline mais la discipline qui nous choisit. Il faut être complet, aussi fort que l'on est rapide, tenir longtemps et avoir un mental d'acier, parce que sur deux jours d'efforts avec ces intensités, on va puiser au plus profond de nous-même", raconte Ruben Gado.

Natif de la réunion, il est arrivé à Clermont-Ferrand en 2011 pour le Stadium Jean Pellez. Il est resté pour Aurélien Preteseille, son entraineur, celui qui l'a fait passer de jeune espoir à troisième français : "Au fil des années, cela a évolué et j'aimais bien le personnage car il a du caractère, du charisme. Je trouve qu'il était un très bon entraîneur, j'ai tout de suite accroché parce qu'il représentait un modèle pour moi."

Clermont-Ferrand - Ruben Gado, la jeune pépite du décathlon français
Intervenants : Ruben Gado, Clermont Athlétisme Auvergne; Aurélien Preteseille, Clermont Athlétisme Auvergne - France 3 Auvergne - Laurent Pastural, Alfonso Martinez, Benoît Courtine

De grandes ambitions


Ce soir d'entraînement, il fait une séance de perche. Ancien décathlète lui-même, Aurélien Preteseille veille depuis 6 ans à tous les petits détails : "On fait un binôme au quotidien 6 jours sur 7, voire 7 jours sur 7 à certaines périodes de l'année, on ne se quitte pas."

Et les deux hommes veulent atteindre l'élite mondiale. Mais ils savent que Ruben va devoir affronter tout au long de sa carrière un cador de la discipline, le Français, champion du monde 2017, Kevin Mayer, à peine plus âgé que le Clermontois. "C'est un monstre, un extraterrestre comme on dit dans le milieu. Pour nous, cela ne fait que tirer. Après le but, c'est de réduire l'écart au maximum."

Encore étudiant, Ruben a décidé de mettre toutes les chances de son côté et de se consacrer pleinement à son sport avec pour objectif, les Jeux olympiques de Tokyo 2020 et de Paris en 2024.

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus