Clermont-Ferrand : des tags hostiles à Israël inscrits sur la permanence du candidat LREM

A Clermont-Ferrand, la permanence du candidat aux élections municipales Eric Faidy (LREM) a été taguée d’inscriptions hostiles à l’Etat d’Israël dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 janvier. Il a affirmé vouloir déposer plainte.

A Clermont-Ferrand, la permanence du candidat LREM Eric Faidy a été la cible de tags hostiles à l'Etat d'Israël dans la nuit du 23 au 24 janvier.
A Clermont-Ferrand, la permanence du candidat LREM Eric Faidy a été la cible de tags hostiles à l'Etat d'Israël dans la nuit du 23 au 24 janvier. © DR
A Clermont-Ferrand, des tags hostiles à l’Etat d’Israël ont été inscrits, dans la nuit du jeudi 23 au vendredi 24 janvier, sur la façade de la permanence d’Eric Faidy, candidat LREM aux élections municipales de 2020. Ces inscriptions interviennent dans un contexte où le Président de la République Emmanuel Macron était à Jérusalem jeudi 23 janvier pour le 75ème anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz. Les équipes de campagne d’Eric Faidy ont constaté les tags ce vendredi 24 janvier au matin. « Aujourd’hui, un groupe anonyme affiche ouvertement sa haine d’Israël et les locaux de la République en Marche sont de nouveau pris pour cible », déplore l’équipe du candidat dans un communiqué.

Une plainte sera déposée

Les tags ne sont plus visibles, ils ont été nettoyés, mais Eric Faidy ne compte pas en rester là : « Je ne m’habituerai jamais au racisme et à l’antisémitisme au sein de notre société. Toute forme de discrimination m’est viscéralement insupportable. Au-delà de ma campagne électorale, notre pays ne peut plus silencieusement laisser s’installer de telles haines. » Selon Henry Moreigne, chargé de relations presse, une plainte sera déposée par le directeur de campagne du candidat contre les auteurs de ces tags.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections