• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L’Europe, un booster pour l’économie auvergnate

L'Europe favorise-t-elle l'économie en Auvergne ? / © Philippe Huguen - AFP
L'Europe favorise-t-elle l'économie en Auvergne ? / © Philippe Huguen - AFP

Que représente le marché européen pour les entreprises auvergnates, comment aborder ce marché, est-ce une étape pour conquérir le monde ? Faut-il craindre la concurrence étrangère, doivent-elles craindre les conséquences d’un Brexit sans accord ?

Par Cyrille Genet

"L’Europe n’a pas été faite, nous avons eu la guerre. L’Europe ne se fera pas d’un coup, mais dans une construction d’ensemble. Elle se fera par des réalisations concrètes créant d’abord une solidarité" disait Robert Schuman, un des pères fondateurs de l’Europe le 9 mai 1950 posant les grandes lignes d’une Europe des solidarités qui s’est d’abord construite en mettant en commun le charbon et l’acier, les matériaux de l’industrie de l’après-guerre, car Robert Schuman voyait en l’industrie et l’économie le moyen de rapprocher les européens et de construire cette communauté internationale.

Le 26 mai 2019, les citoyens européens ont à élire leurs députés au parlement européen. Agriculture, sécurité, environnement, mais aussi le développement harmonieux de l’économie dans les 28 pays, ou 27 si le Brexit aboutissait.

Pour Vincent André, Directeur général CFO Picture Organic Clothing : "On est nés avec l’Europe Julien, Jérémy et moi (les 3 associés, NDLR) en se disant qu’il n’y a pas de frontière, et dès la première année on est allé grappiller sur les frontières inexistantes pour avoir quelques magasins en Belgique, en Suisse, en Autriche et en Allemagne pour dire qu’on était une marque européenne, internationale entre guillemets".

David Ponchon, Directeur Général Laboratoires Théa précise : "L’Europe c’est naturel, on a une culture commune, une histoire commune. On a la chance si on s’allie d’être de plus en plus forts tous ensemble et d’être un contrepoids au capitalisme anglo-saxon pour avoir peut-être un capitalisme responsable et qui permettra un développement plus durable".
 
Dimanche en Politique l'Europe un bosster pour l'Auvergne
david Ponchon, Directeur général des Laboratoires Théa


Laurence Roquetaniere, responsable du département international de la CCI Auvergne, qui conseille les entreprises "En Auvergne on est plutôt sur des petites entreprises donc il y a un aspect ressources humaines important sur lequel ça peut être un premier frein à l’international, l’autre frein ce sont les aspects financiers".

Enfin Claude Barbin, Président de la CCI du Puy-de-Dôme : "Bien sûr il a la dynamique de permettre à nos entreprises de créer de la richesse mais l’Europe permet aussi de faire des investissements sur nos territoires".
 
Dimanche en Politique, l'Europe un booster pour l'Auvergne
Claude Barbin, Président d ela CCI Auvergne

 

Sur le même sujet

Torrent de grêlons.

Les + Lus